Journal en ligne - []
COIN DE L\'EXPERTAlgérie Pourquoi la baisse des exportations du gaz traditionnel ?
ZOOMVolume du commerce et croissance économique dans la région MENA Biens ou services ?
PIED DE LETTREMais où sont donc passés les chiens de garde de la démocratie ?
DOSSIERDonald Kaberuka, l'homme qui a transformé la BAD
Entreprises et MarchésMAROC Franc succès du fast-food, mais à quel prix ?
Entreprises et MarchésBURKINA FASO Onatel réalise une moisson de 130 milliards de f CFA
Entreprises et MarchésCMA CGM renforce sa présence au Cameroun
Entreprises et MarchésALCON Implantation d'un hub à Casablanca
Entreprises et MarchésVISA Un revenu trimestriel de 1,6 milliard $
Entreprises et MarchésSÉNÉGAL Les dessous du deal Copéol-Suneor
Entreprises et MarchésAFRIQUE Maroc Telecom, présent dans 10 pays, renoue avec la croissance
Entreprises et MarchésTELECOMMUNICATIONS Le Cameroun et le Tchad signent un accord de coopération
Entreprises et MarchésAFRISANTE De bons indicateurs de la santé africaine
Entreprises et MarchésAFRIQUE La santé à l'heure des réformes
Banque - AssurancesCORIS BANK Démarrage des activités à Lomé
Banque - AssurancesGUINÉE-BISSAU 37ème membre d'Afreximbank
Banque - AssurancesBAD Huit candidats à la conquête de la présidence
Banque - AssurancesMarchés obligataires et financiers 5ème Sommet à Washington
Banque - AssurancesAfriland First Bank ouvre une fenêtre islamique au Cameroun
Banque - AssurancesAFRIQUE Attijariwafa, catalyseur de développement
BoursesNIGER Lancement du 1er sukuk de 150 milliards de f CFA
BoursesGABON Baisse de la note de crédit souverain
BoursesSENEGAL Le sukuk de 100 milliards de f CFA primé à Kuala Lumpur
Politique - EconomieSénégal, quand Abdoulaye Wade disjoncte
Amadou Moctar Mbow (Sénégal) Version imprimable
30-07-2008

Président des Assises nationales

Amadou Moctar Mbow ( Sénégal )

Amadou Moctar Mbow n’a jamais laissé personne indifférent. A la tête du département de l’Education nationale du Sénégal, à la tête de l’UNESCO comme à la tête, aujourd’hui, des Assises nationales du Sénégal, A. M. Mbow a toujours suscité la polémique. Universitaire et homme politique, il milite au Parti du rassemblement africain/Sénégal et s’oppose de manière radicale au pouvoir de Léopold Sédar Senghor jusqu’en 1966. Il est alors nommé ministre de l’Education nationale. Mai 68 le surprend à ce poste et il en devient la victime. Le 6 juin 1968, il quitte ses fonctions dans la tourmente de cette révolte mondiale de la jeunesse. M. Mbow passe ensuite 14 ans à la tête de l’UNESCO. C’est l’époque de la bataille du Nouvel ordre mondial de l’information. Critiqué de l’intérieur, rejeté par les Américains qui quittent l’institution à cause de lui, il finit par quitter l’UNESCO en 1987. Détour par le Maroc, où il est à la tête d’une fondation, avant son retour au Sénégal où il se fait discret jusqu’à sa cooptation à la présidence des Assises nationales, ouvertes le 1er juin 2008.

 
< Précédent   Suivant >
 
afrique afrique