Accès abonné :              
Actualité...
article thumbnail

D. MBaye, rédacteur en chef exécutif30-10-2014
La journée du jeudi 30 octobre a, jusqu’au bout, tenu en haleine les rédactions du monde entier. La poursuite des manifestations d’opposants ont poussé l’Etat à reculer jusqu’à annuler le projet de modification de la Constitution, la télévision publique a été prise d’assaut, mais Blaise Compaoré tient toujours…quoiqu’introuvable !
[La suite...]

article thumbnail

Anas Amine, journaliste30-10-2014
Le ministère nigérien des Affaires étrangères a déploré que son ambassade en Libye ait été assiégée par des miliciens lourdement armés, ajoutant que l'incident a abouti à «l'encerclement et la séquestration du personnel diplomatique, y compris l'ambassadeur».
[La suite...]

 
article thumbnail

Anas Amine, journaliste Tunis30-10-2014
La Tunisie est classée 60ème à l'échelle mondiale et première sur le plan maghrébin par le rapport Doing Business (la facilité de faire des affaires) qui vient d'être publié par le Groupe de la Banque mondiale.
[La suite...]

 
article thumbnail

Par Ismael Aidara30-10-2014
Réunion d'urgence à l'état-major entre le chef d'état-major, Honoré Nabéré Traoré, et le général Kouamé Lougué
[La suite...]

 
article thumbnail

Par Ismael Aidara, Rédacteur en chef 30-10-2014
La colère du peuple burkinabé contre le projet de révision constitutionnelle de l'article 37 devant entériner la candidature du président Blaise Compaoré a changé la donne dans l'armée. A grande vitesse. Une frange d'officiers vient d'arrêter le frère du président, François Compaoré, à l'aéroport de Ouagadougou.
[La suite...]

 
article thumbnail

R.F.30-10-2014
Ce jeudi 30 octobre restera une journée mémorable dans la mémoire des Burkinabès, car l’accélération des événements a conduit le pouvoir à annuler le projet de loi controversé qui aurait ouvert la voie à Blaise Compaoré de rester dans le jeu politique au Burkina, au-delà de 2015.
[La suite...]

 
article thumbnail

S.T30-10-2014
Le gouvernement au Burkina Faso vient de décider, il y a quelques minutes, d’annuler le projet de loi controversé modifiant l'article 37. Les journalistes sur place assurent qu’un manifestant a été tué par balle dans le Quartier des 1200 logements à Ouagadougou.
[La suite...]

 
article thumbnail

S.T.30-10-2014
Après plusieurs jours de colère, les manifestants à Ouagadougou ont saccagé l’Assemblée nationale. C’est aujourd’hui 30 octobre que les députés burkinabés devaient voter le projet de loi pour modifier l’article 37 de la Constitution, qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels.
[La suite...]

Autres articles :