Abidjan : L’expertise du Crédit Agricole du Maroc au prochain Africa Agri Forum Version imprimable
30-08-2017
L’Africa Agri Forum, à l’initiative de i-conférences, sous l’égide du ministère ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, et qui est prévu les 18 et 19 octobre 2017 à Abidjan, bénéficiera de l’expérience du groupe Crédit Agricole du Maroc.
Depuis 2014, la rencontre Africa Agri Forum permet aux différents acteurs du monde agricole africain d’échanger sur les axes de son développement ainsi que des problématiques de l’heure. Cette année, l’événement, programmé les 18 et 19 octobre 2017 à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, bénéficiera sans aucun doute de la longue expérience (plus de 50 ans) du groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), dans l’agriculture et le développement socio-économique en milieu rural, à travers son orientation «Plans de développement agricole : l’approche gagnante». La démarche d’un groupe qui n’est pas passé inaperçu des professionnels et décideurs africains de passage au Maroc.

Une entité de coopération Sud-Sud


Dans un document qui nous est parvenu, il est précisé que le GCAM a toujours travaillé, en collaboration avec les pouvoirs publics, afin de valoriser les activités agricoles et stabiliser les populations rurales en améliorant leur niveau de vie. Une mission qui se traduit par l’engagement des deux principaux pôles d’activités de ce groupe, respectivement par l’apport de financements adaptés à chaque projet, notamment dans le cadre des programmes d’investissements nationaux au Maroc, et par des solutions novatrices et efficaces, à travers la Banque commerciale, aux financements du monde rural. Des canevas et portails d’informations spécialisés, tels que Fellah Trade ou CAM Trade, sont ainsi mis à la disposition des secteurs agricole et agro-industriel. Une démarche et des outils, qui ajoutés à la vision Sud-Sud du groupe qui repose sur un modèle portant sur 3 canaux de financements, à savoir le microcrédit, le mésocrédit et la banque agricole classique, ont fini par séduire plusieurs membres de délégations de différents pays africains. Suite à l’intérêt que ces derniers ont exprimé, le GCAM a décidé de mettre en place une entité de coopération Sud-Sud, devant piloter les différents partenariats avec les banques du reste du continent. Des partenariats qui vont porter sur les différents pôles d’excellence du GCAM, notamment le système d’information, la gestion des ressources humaines et la formation, l’organisation et les programmes, les moyens logistiques, le marketing des produits, la banque commerciale, l’analyse et la gestion des risques, le BFI, l’audit et le contrôle, et la finance, a-t-on indiqué.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×