Afrique : Emmanuel Macron, quelle vision politique pour le continent ? Version imprimable
10-05-2017
Le président français élu, Emmanuel Macron, prendra ses fonctions dimanche prochain succédant ainsi à François Hollande. À quoi ressemblerait la politique du futur chef d’État de la France d’ici les cinq prochaines années ?
Le plus jeune chef d’État de l’année 2017 prendra ses fonctions à l’Élysée dimanche prochain. Les dossiers internationaux seront nombreux. Si sa première visite d’État est réservée à Angela Merkel à Berlin, l’Afrique devrait occuper une place centrale dans son agenda. Il a ainsi déjà prévu de se rendre dans les théâtres d’opérations de l’armée française. Emmanuel Macron a d’ailleurs fait savoir ce que sera sa ligne politique sur l’Afrique qu’il qualifie de «pragmatique». «C’est incontestablement le continent qui enregistrera les taux de croissance les plus importants et présentera les opportunités les plus fortes. À deux conditions : d’abord la stabilité politique et la paix. Je suis très attaché à la stabilité des États, même quand nous sommes face à des dirigeants qui ne défendent pas nos valeurs ou peuvent être critiqués», affirme-t-il, avant d’ajouter : «Je pense que nous devons définir une solution politique avant toute intervention qui, à défaut d’une vision pour l’avenir, conduit au désordre et à l’instabilité et peut se retourner contre nos intérêts et ceux des peuples concernés.» La deuxième condition, c’est évidemment la maîtrise de la démographie, qui peut constituer une vraie bombe à retardement.

Une expérience africaine
Cet ancien élève de l’ENA (École nationale de l’administration) s’est déjà rendu au continent, un stage de 6 mois au sein de l’ambassade de France au Nigéria : une expérience qu’il juge comme étant «une découverte passionnante dans un pays où la relation avec l’ancienne puissance coloniale est très particulière, comme la préservation des autorités coutumières ou religieuses», explique-t-il. Emmanuel Macron ne cache pas ainsi sa vision qu’il se fait du continent africain. L’ancien ministre de l’Economie a également pu la parfaire au temps de sa fonction de ministre auprès de Michel Sapin.

Un président jeune qui parle à une Afrique jeune
L’anecdote prête à sourire. Emmanuel Macron a été l’un des étudiants qui ont suggéré que sa promotion porte le nom de Senghor en référence au premier président de la République du Sénégal. Il a aussi fait la rencontre de Jules Armand Anianbossou, actuel ambassadeur du Bénin en France. Avec ce dernier, Emmanuel Macron entend établir une nouvelle relation avec l’Afrique. Pourquoi pas un Conseil présidentiel pour l’Afrique qui pourrait réunir une quinzaine d’économistes, d’universitaires, d’hommes et de femmes politiques des deux rives. C’est en tout cas la vision qu’il partage avec Jules Armand Anianbossou. Un autre Béninois connaît très bien Emmanuel Macron : Lionel Zinsou. L’ancien Premier ministre du Bénin se souvient très bien d’Emmanuel Macron lorsqu’ils furent banquiers chez Rothschild : «Emmanuel Macron est un président jeune qui parle à une Afrique jeune», s’enthousiasme Lionel Zinsou, terminant son propos par une citation du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, lors de son dernier déplacement à Antananarivo (Madagascar) : «les jeunes ne sont pas les leaders de demain, ce sont les leaders d’aujourd’hui.»

Rudy Casbi
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×