Afrique : «MenInvestInWomen» célèbre les femmes Version imprimable
08-03-2017
A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la Femme, "MenInvestInWomen", mouvement de leaders africains, célèbre les femmes du continent.
Des leaders du secteur privé africain s’engagent à combattre les inégalités économiques qui freinent l’émergence de la femme africaine. Le mouvement rassemble un noyau dur de cinquante hommes d’affaires africains, leaders dans leurs secteurs respectifs, et engagés à mobiliser le Top 500 de leurs pairs pour accélérer l’émancipation économique des femmes du continent.

Dans un document de la Fondation Entreprenarium, rendu public, il est précisé que leur engagement constitue un puissant levier pour contribuer à la création d’un écosystème inédit pour booster le développement d’un réseau d’entreprises performantes dirigées par des femmes, parrainer l’accès à une formation de rang mondial adaptée aux besoins du marché, pour des jeunes femmes au parcours méritant mais en difficulté financière, mais aussi valoriser la place de la femme dans les économies nationales et la croissance du continent.
Au Sénégal, Baidy Agne, président du Conseil national du patronat (CNP, patronat sénégalais), donne le ton à ses pairs du secteur privé et s’engage comme "first mover" du Top 50 des acteurs économiques ciblés dans le pays.

Formation et fonds d’amorçage
Rappelons que le mouvement "MenInvestInWomen" a été créé à l’initiative de la Fondation Entreprenarium, et œuvre pour l’amélioration de l’égalité des genres dans les milieux d’affaires et académiques. Il veut générer 25 millions de $ d’engagements au profit des femmes, via une plate-forme d’investissements d’hommes d’affaires africains déterminés à soutenir les femmes du continent. Cette plate-forme fournira un appui financier pour la formation supérieure de jeunes filles talentueuses, ainsi que du capital de démarrage pour les projets entrepreneuriaux. Les investissements privilégieront les projets de femmes dans les secteurs stratégiques des pays ciblés aux avantages comparatifs significatifs. Le retour sur investissement (RSI) moyen annuel prévu : entre 8 et 10% sur un horizon de cinq ans.
Quelque 70% des fonds serviront à financer des projets entrepreneuriaux ainsi que le support technique et l’assistance aux start-up à fort potentiel appartenant à des femmes. 30% des sommes investies subventionneront la formation supérieure dédiée à la relève de jeunes filles talentueuses, futures leaders d’Afrique, qui ont besoin d’être outillées.
Quant à Entreprenarium, c’est une fondation panafricaine autofinancée et dédiée à la promotion de l’entrepreneuriat. Avec des bureaux à Libreville, Kigali et Dakar, la fondation s’appuie sur son centre de gestion partagé, des formations/ateliers, et offre une gamme complète de services-conseils sur mesure. Elle fournit aussi un financement et de l’assistance technique, en priorité aux femmes entrepreneures du Gabon, du Rwanda et du Sénégal.

A noter que depuis ses débuts, la Fondation a formé 1 360 jeunes aspirants entrepreneurs dans 10 secteurs spécifiques, a fait bénéficier 100 femmes de son programme phare «Booster les femmes résilientes», fourni des financements à 36 projets, reçu 144 candidats dans son programme d’incubation et offert des formations, des supports techniques et une assistance à plus de 50 entrepreneurs.

A ce jour, les investissements des start-up financées et soutenues techniquement par la Fondation Entreprenarium ont mené, en moyenne, à une multiplication du nombre d’employés par 4 et du chiffre d’affaires par 5.

Abdelmalek El Mekkaoui, Journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Find & Fund, nouvelle plateforme de crowdfunding immobilier en France, vient d’ouvrir sa...
[La suite...]

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) va au-delà de générer des emplois et des...
[La suite...]

Investisseurs et Partenaires, un fonds de financement français destiné à accompagner le...
[La suite...]

Le marché de l’enseignement privé va-t-il lui aussi connaître une grande croissance dans les années...
[La suite...]

Le mémorandum d’entente (MOU), signé vendredi dernier, entre le groupe BCP, acteur panafricain de...
[La suite...]

Désormais, aux côtés du Nigéria, du Kenya, de la Zambie, de l’île Maurice et de Madagascar, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×