Afrique : Nouveau périple du Roi du Maroc Mohammed VI Version imprimable
20-02-2017
Entamée le jeudi dernier, à Accra, capitale du Ghana, la nouvelle série de visites du Roi Mohammed VI dans l’espace anglophone africain se poursuit ce matin à Lusaka, capitale de la Zambie. Au menu, le resserrement des liens politico-économiques mais aussi socioculturels entre le Maroc et les pays visités.
Décidément, le Maroc ne fléchit pas dans sa volonté de nouer des relations solides pour assurer un co-développement au sein du continent africain avec les pays frères qui l’entourent. Au Ghana, pays anglophone d’Afrique de l’Ouest, où le Roi du Maroc vient d’effectuer une première visite officielle, ce ne sont pas moins de 25 accords de coopération et mémorandums d’entente qui ont été signés, entre les deux pays, dans divers domaines (énergie, agriculture, finance…) pour booster les échanges. Des traités, paraphés sous la présidence des deux chefs d’État. Pendant les trois jours qu’a duré le déplacement du Roi du Maroc, à la tête d’une importante délégation, les prémices d’importants échanges ont été révélées. Des institutions financières ont scellé leur partenariat, ainsi que des entités étatiques et privées, sans occulter les partenariats public-public.

À l’issue de cette visite officielle, Nana Dankwa Akufo-Addo, président du Ghana, a salué le retour du Maroc au sein de l’UA, soutenant qu’«il profitera sans aucun doute au continent et lui apportera davantage de dynamisme». C’est du moins ce qui est ressorti du communiqué conjoint, rendu public. Le chef de l’État ghanéen, arrivé au pouvoir au mois de décembre dernier, suite à des élections pacifiques, a aussi loué le projet de construction du gazoduc Nigéria-Maroc, qu’il a qualifié de symbole de la coopération Sud-Sud, à promouvoir en Afrique pour garantir le modèle de développement prôné par le Roi du Maroc. De son avis, un tel projet profitera à tous les pays traversés…

Etape-Lusaka
En Zambie, accueilli, dimanche 19 février 2017 à l’aéroport international Kenneth Kaunda de Lusaka, par le président zambien, Edgar Chagwa Lungu, le Roi Mohammed VI poursuit une tournée qui devra le mener dans d’autres pays de la sous-région. À la tête d’une délégation, comprenant Fouad Ali El Himma, conseiller du Roi, des ministres, Salaheddine Mezouar, des Affaires étrangères et de la coopération, Nabil Benabdellah, de l’Habitat et de la politique de la ville, Aziz Akhannouch, de l’Agriculture et de la pêche maritime, et par intérim du Tourisme, Moulay Hafid Elalamy, de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, et par intérim de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’investissement, ainsi que d’El Hossaine Louardi, ministre de la Santé... c’est une kyrielle d’accords qui seront signés pour élargir le volume des échanges et faire profiter les deux peuples du riche potentiel que recèlent leurs pays respectifs.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×