Afrique : présidence de la Commission UA, pour qui roule Abdoulaye Bathily ? Version imprimable
08-12-2016
L’actuel représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique centrale, candidat déclaré après hésitation du chef de l’État Sénégal Macky Sall et de plusieurs chefs d’État de la zone Cedeao, avance à pas feutrés pour la conquête du poste de président de la Commission de l’Union africaine. Une démarche qui cadre avec un homme qui change souvent de camp.
Abdoulaye Bathily, cet ancien trotskiste, a été révélé à l’ensemble de l’opinion sénégalaise lors de la grève estudiantine de mai 1968 sous la présidence de Senghor. Il a été arrêté, puis enrôlé dans l’armée avant de s’envoler pour l’étranger, où il poursuivit sa brillante carrière estudiantine. Auteur d’une thèse sur le royaume de Ngalam, soutenue à l’université de Birmingham en 1975. Il deviendra professeur d’histoire moderne et contemporaine à l’université de Dakar, baptisé depuis Cheikh Anta Diop.

Mais qui est Abdoulaye Bathily? Universitaire, chercheur, syndicaliste, homme de gauche, panafricaniste, il a forgé son étoffe dans le milieu universitaire. L’homme se sert de la tribune universitaire pour se frayer un chemin dans l’arène politique sénégalaise. Farouche opposant d’Abdou Diouf successeur de Senghor, l’homme de gauche créa dans les années 80 la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail (LD/MPT). Ce dernier, malgré ses divergences avec le parti socialiste sénégalais, devint plus tard ministre de l’Environnement dans le gouvernement de Habib Thiam, Premier ministre d’Abdou Diouf du Parti socialiste. Après avoir servi Diouf, Bathily redécouvre l’opposition à la suite d’une brouille avec le parti socialiste sénégalais, dont il ne partage plus les mêmes opinions. Il se rapproche alors de Me Abdoulaye Wade, enseignant comme lui, et qui à l’époque portait le flambeau de l’opposant historique. Sa proximité avec Wade l’emmène dans le cadre de la coalition Sopi, en 2000, à élargir son encrage politique avec un ancien collègue du gouvernement Diouf passé à l’opposition, Moustapha Niasse.

Lors de la victoire de Me Wade face à Diouf, Bathily devient ministre de l’Énergie et des mines dans le gouvernement de Moustapha Niasse en 2000, puis vice-président d de l’Assemblée nationale du Sénégal. L’alliance Sopi, qui vole en éclat après le limogeage de Niasse de son poste de Premier ministre, provoque un électrochoc au sein de la mouvance présidentielle d’alors. Abdoulaye Bathily ne tarde pas à devenir un farouche opposant de Wade qu’il affronte dans les urnes, lors de la présidentielle de 2007. Au nom de la coalition Jubbanti-Sénégal, le candidat de la LD/MPT, qui a recueilli 75 797 voix, soit 2,21% au 1er août 2012, appelle à voter pour Macky Sall qui remporte la partie face à Wade au second tour. Macky Sall nomme Bathily ministre d’État auprès du Président de la République... En juillet 2013, il se retire de la direction de la Ligue démocratique et Mamadou Ndoye lui succède à la tête du parti. C’est à cet instant qu’il embrasse la carrière internationale pour, semble-t-il, disparaître des radars de la scène politique sénégalaise avec l’ambition de briguer la magistrature suprême pour une énième fois.

La suite à lire dans le prochain numéro du magazine.

Rodrigue Fénelon Massala, journaliste grand reporter
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Du 11 au 13 septembre 2017, Agadir a pris le relais de Marrakech, relativement aux échanges...
[La suite...]

En visite officielle au Maroc, Léonard She Okitundu, vice-premier ministre et ministre des Affaires...
[La suite...]

A fin juin 2017, le groupe Banque centrale populaire (BCP) réalise des performances qui confortent...
[La suite...]

Le Congrès Femmes et Agriculture en Afrique, tenu du 11 au 13 septembre 2017 à Marrakech, s’est...
[La suite...]

L’aéroport Marrakech-Menara a abrité le MEBAA Show Morocco 2017, les 12 et 13 septembre. Plus de 60...
[La suite...]

Selon La Croix-Rouge, 3 millions de Kényans ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×