Alerte Burkina : Le général Diendéré pas prêt à couler seul Version imprimable
27-10-2017
Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général Gilbert Diendéré demande que les chefs militaires «soient tous inculpés».
Au cours de l’audience de confirmation des charges dans le dossier du putsch, le général Gilbert Diendéré a demandé aujourd’hui à ce qu’une procédure soit engagée contre les chefs militaires.

Selon son avocat, Me Mathieu Somé, le général avait le soutien de l’armée,«sinon, comment sortir l’hélico ?» Il faut que le chef d’état-major signe pour aller chercher le matériel de maintien d’ordre livré selon le rapport d’audition par la Côte d’Ivoire, comme l’ont révélé plusieurs médias dont Mediapart et la Lettre du Continent qui citait l’intervention du Général Vangando chef d’état-major du président Ouattara qui avait était saisi en son temps par son ami le général Diendéré. Rapportant les propos de Diendéré qui offense ses frères d’armes burkinabés, Maître Some soutient a fortiori que le général Diendéré avant de s’engager avait obtenu le soutien de l’armée. «Si je suis contre, je ne signe pas! Quand on a envoyé le matériel, la gendarmerie a signé et puis réceptionné, idem pour la police».

Ainsi, le général a demandéà ce qu’ils soient tous inculpés. Tous, «c’est la hiérarchie militaire qui était à la réunion(du 16 septembre 2015 suite à la séquestration des responsables de la Transition, NDLR), à commencer par le chef d’état-major Zagré et autres», précise Me Mathieu Somé. La décision d’inculpation revient donc au président de la chambre de contrôle.

Rodrigue Fénelon Massala
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×