Alerte RDC : Accord trouvé entre la majorité et l’opposition radicale Version imprimable
23-12-2016
Le dialogue dit de la dernière chance entrepris par les évêques de la République démocratique du Congo sous la bénédiction du souverain pontif a dégagé dans la soirée du jeudi 22 décembre une fumée grise. Signe de la conclusion d’un accord politique entre le pouvoir et la majorité.
Les évêques du Congo réunis au sein de la Cenco de retour de Rome avaient lancé un ultimatum à l’endroit des acteurs politiques afin que ces derniers ne ménagent aucun effort pour trouver une issue à la crise politique, faute de quoi ils porteront l’entière responsabilité du chaos qui allait embraser le pays. Ainsi, à l’issue des pourparlers entre la majorité et l’opposition radicale réunie au sein du Rassemblement et du Front, un accord a été trouvé sur le fil du rasoir au nom de la cohésion et de la paix.

En effet, l’accord politique conclu entre les deux camps prévoit entre autres que l’actuel chef de l’État Joseph Kabila, dont le mandat est arrivé à échéance le 19 décembre dernier, reste président durant la période transitoire, mais ne pourra pas se représenter pour un 3ème mandat. La tenue des élections présidentielles couplées aux législatives interviendra dans le dernier trimestre de 2017, un gouvernement de transition composé à partage égal entre le Rassemblement et la majorité.

L’accord prévoit également la libération de 7 prisonniers politiques et d’opinion emblématiques, l’arrêt des poursuites et le retour de Moïse Katumbi au pays. Un comité de surveillance et de suivi de l’accord sera mis en place dans les meilleurs délais.

Cet accord sera présenté ce vendredi 23 décembre en plénière suivi de la signature, ce qui marquera la fin du dialogue dit de la dernière chance conduit sous l’égide de la médiation de la Censo.

Rodrigue Fénelon Massala
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×