BAD : La Guinée équatoriale hôte des prochaines Assemblées annuelles Version imprimable
21-06-2018
Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale.
C’est l’une des principales résolutions entérinées par les administrateurs de la banque continentale au terme des 53e assemblées qui ont pris fin le 25 mai 2018 à Busan, en Corée du sud. S’exprimant pour la circonstance au nom du gouvernement équatoguinéen, le ministre des Finances a émis de voir les administrateurs, les actionnaires, les partenaires au développement et les participants à se retrouver en terre africaine. « Je vous exhorte à venir très nombreux l’année prochaine en Guinée équatoriale. Vous y trouverez un accueil chaleureux et un cadre de travail qui nous permettra d’avoir de très fructueuses délibérations. Soyez assurés que mon pays sera à la hauteur de la confiance que vous lui faite en le choisissant pour accueillir les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement », a souligné Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Guinée équatoriale, un des 80 pays membres régionaux et non régionaux du Groupe de la Banque.

Tout en promettant des Assemblées annuelles fructueuses en 2019 à Malabo, la capitale, l’ancien gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) est devenu, pour l’occasion, le nouveau président du Conseil des gouverneurs de la BAD. Des assises très attendues, d’autant qu’au cours des Assemblées annuelles de 2017 et 2018 respectivement en Inde et en Corée du sud, la BAD s’est engagée à financer globalement à hauteur de 59 milliards de dollars en dix ans, le programme de développement agricole du continent pour 24 milliards de dollars et le plan d’industrialisation de l’Afrique à hauteur de 35 milliards de dollars.

Par ailleurs, l’organisation de cette édition en Corée du sud a été grandement saluée par les responsables de la BAD, notamment par son président, le Nigérian Akinwumi Adesina. « De tout point de vue, ces assemblées annuelles ont été un formidable succès collectif. Grâce à tous, et particulièrement à nos hôtes coréens, nous avons pu travailler dans de meilleures conditions pour arriver à cet excellent résultat », a-t-il lors de la cérémonie de clôture.

A cette occasion, la Corée a annoncé la mise en place d’une enveloppe de 5 milliards de dollars pour financer divers projets de coopération avec l’Afrique, notamment dans les domaines du développement du savoir, du renforcement des capacités, de l’énergie et des ressources humaines.

Jean Jacques Opango
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le rapprochement diplomatique entre l'Ethiopie et l'Erythrée, encore inimaginable il y a...
[La suite...]

Depuis le denier bureau politique du PDCI marqué par le renvoie aux calendes grecques de la...
[La suite...]

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmae, Présidente de la Fondation Lalla Asmae pour enfants...
[La suite...]

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est attendu sur le marché international des capitaux, en...
[La suite...]

Une conférence internationale sur le financement de la croissance verte en Afrique s’est tenue à...
[La suite...]

L’Etat a décidé de procéder à la vente des parts dans la banque Zitouna et de la compagnie...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×