Bamako : Lancement de Club Afrique Développement Mali Version imprimable
16-05-2017
Autour d’une conférence, portant sur «Investir au Mali», le Club Afrique Développement (CAD), le groupe Attijariwafa bank et la BIM ont officiellement lancé, du 11 au 12 mai 2017, à Bamako, le Club au Mali.
Le Club Afrique Développement prend pied dans une nouvelle capitale en Afrique au sud du Sahara. La dernière en date, Bamako, au Mali. Rappelons-le, le Club Afrique Développement est une initiative issue de l’enthousiasme des participants aux 5 éditions du Forum international Afrique Développement, organisées depuis 2010 par le groupe Attijariwafa bank, sous l’égide de son actionnaire de référence la SNI (Société nationale d’investissement). La mise en route de l’antenne du Mali a été rehaussée par la présence de Konimba Sidibé, ministre malien de la Promotion des investissements, de Mohamed Ali Ag Ibrahim, ministre malien du Développement industriel, de SE Hassan Naciri, ambassadeur du Maroc au Mali, ainsi qu’une délégation de membres du Club Afrique Développement, venus du Burkina Faso, du Sénégal, de Tunisie et du Maroc, nous apprend-on, dans un document qui nous est parvenu. Si la conférence, qui a réuni de nombreux chefs d’entreprise, de hautes personnalités de l’État et autres décideurs, des hommes de média, a permis d’échanger et d’identifier le potentiel du Mali en matière d’investissements dans les différents secteurs de l’économie locale, l’espace de rencontres que constitue ce club a généré des rencontres B2B entre opérateurs économiques du Mali et ceux ayant fait le déplacement. Des échanges qui ont permis de sceller de nombreuses relations d’affaires et de créer de nouvelles opportunités de business.

Contribuer à la promotion économique du Mali
Le cadre était déjà installé, lorsque Assen Ouastani, administrateur directeur général de la BIM, a rappelé le rôle de banque citoyenne qui crée des opportunités de développement économique et social de cette filiale malienne du groupe Attijariwafa bank. A cela, Mouna Kadiri, directeur du Club Afrique Développement, brossera l’évolution du dispositif intra-africain, depuis la première édition du Forum international Afrique Développement, tenue en 2010, grâce à la convergence des efforts de l’ensemble des communautés d’affaires engagées en Afrique et en particulier des opérateurs économiques et décideurs du Mali.
Dans leurs allocutions respectives, le ministre malien de la Promotion des investissements et du secteur privé, Moussa Touré, directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements (API, vecteur principal de la diversification économique), la vision du gouvernement malien, le dispositif mis en place et les efforts consentis par son département ministériel en matière de promotion des investissements, ainsi que les actions entreprises par API, ont été dévoilées. Des interventions, complétées par les témoignages d’opérateurs économiques, à la tête de structures, telles que Kama SA et autres.
Il nous a été indiqué que les participants ont pu, dans une atmosphère franche et cordiale, manifester leur engouement et leur volonté de prendre part à l’élan de croissance des pays africains, en général, et du Mali, en particulier.

Daouda MBaye, rédacteur en chef
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×