Accès abonné :              


Bourse: un plan à 30 milliards de dollars pour booster Lagos Version imprimable
04-05-2010

Un fonds étatique de 30 milliards de dollars sera bientôt opérationnel avec pour mission de racheter les mauvaises dettes des banques. La Bourse de Lagos en profitera.

 Lagos Stock Exchange

Le rachat des mauvaises dettes des banques nigérianes par un fonds public d’asset management devrait se traduire par au moins une croissance de 50% de l’indice général de la Bourse de Lagos, selon les estimations de Renaissance Capital relayées par l’agence Bloomberg. En pleine remontée, la plus grande place financière de l’Afrique de l’Ouest affiche une croissance de 27% cette année, loin devant les 9,5% engrangés par l’indice des marchés pré-émergents (Frontier Markets) de Morgan Stanley.

La loi portant création du futur fonds est passée par la chambre basse du parlement le mois dernier. Le sénat devrait à son tour l’approuver et se prononcer sur sa dotation, soit 30,6 milliards de dollars, qui seront consacrés à l’apurement et au provisionnement. L’un des objectifs visés par l’apurement du bilan des banques est de leur redonner les moyens d’augmenter leurs concours à l’économie. Les banques nigérianes (qui comptent pour au moins 40% de la capitalisation boursière de l’Afrique de l’Ouest) ont vu leurs mauvaises dettes atteindre 10 milliards de dollars. L’institution centrale a déjà renfloué une dizaine de banques pour un montant de 4,1 milliards de dollars et, au passage, limogé, 8 dirigeants bancaires, accusés de mauvaise gestion.

MBF

 
< Précédent   Suivant >