Cameroun : «Boko Haram a subi de cuisantes défaites» Version imprimable
23-04-2017
Le président du Cameroun, Paul Biya, a affirmé dans un discours lors d’une cérémonie de prise d’armes que le groupe terroriste nigérian est largement affaibli malgré des attaques-suicides perpétrées généralement contre des populations civiles.
Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a déclaré que le groupe terroriste nigérian «Boko Haram a subi de cuisantes défaites et n’en est réduit qu’à lancer des attaques sporadiques contre les populations civiles, ou à essayer de perpétrer de lâches attentats» alors qu’il présidait, le 21 avril 2017 à Yaoundé, en sa qualité de chef des armées, la sortie de la 35ème promotion de l’École militaire interarmées (EMIA). En rendant hommage à ses compatriotes tombés sur le champ de l’honneur, «dans ce rude combat contre les ennemis de notre pays», le président camerounais ne doute guère sur la victoire finale contre ces obscurantistes.

Quoi qu’il en soit, leur sacrifice n’a pas été vain tant il est vrai qu’«aucun arpent de notre territoire n’est en effet tombé dans les mains de l’ennemi. Nos populations courageuses et industrieuses ont pu continuer à vaquer à leurs occupations. Havre de paix et de stabilité, le Cameroun a vu accourir de toutes les zones de conflit de la région des milliers de réfugiés fuyant pour leur vie et en quête d’un sanctuaire», a-t-il relevé. Une opération rendue possible parce que «fier, uni, solidaire et courageux, le peuple camerounais a toujours su et saura toujours trouver en lui-même les ressources nécessaires pour faire face à toutes les menaces et relever tous les défis».

En cela, a poursuivi Paul Biya, «nos Forces de défense et de sécurité donnent un exemple qu’il me plait de magnifier en cette solennelle occasion. Elles font de manière admirable leur devoir pour défendre la patrie. Grâce à leur dévouement, à leur bravoure, à leur sens du sacrifice, la piraterie maritime a fortement reculé. Les preneurs d’otages sont traqués sans relâche». Pourtant, le Cameroun qui «est un pays pacifique et hospitalier» aurait préféré vivre dans «un environnement plus calme et plus propice au développement harmonieux auquel il aspire».

Il convient de souligner que depuis plusieurs années, le Cameroun est confronté au niveau de ses frontières à diverses menaces, entre autres la piraterie maritime, les incursions de groupes armés provenant de pays voisins, les prises d’otages avec demande de rançons et surtout les exactions du groupe terroriste Boko Haram. On comprend pourquoi le commandant en chef des forces de défense et de sécurité a rappelé aux lauréats de la promotion «Paix et émergence» que «notre pays est en guerre. Une guerre que nous mène un ennemi obscurantiste et barbare» qu’il faudra définitivement vaincre.

Les jeunes officiers sont désormais appelés à prendre part à un grand et noble combat, celui de la défense de l’intégrité territoriale, de l’unité nationale et des institutions républicaines.

Il s’agit là «du devoir sacré et de la mission première de nos forces armées. C’est votre mission. Elle est claire. Vous l’accomplirez, avec honneur et fidélité. Vous l’accomplirez avec toute la force de votre engagement patriotique. Inspirez-vous de l’abnégation et du sens du sacrifice de vos aînés. Vous pouvez compter sur ma constante sollicitude et le soutien total du peuple camerounais», a tranché Paul Biya.

Achille Mbog Pibasso
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×