Cameroun : Hausse du produit net bancaire de la Bicec Version imprimable
03-10-2017
Le Produit net bancaire (PNB) de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec) est en augmentation avec un résultat prévisionnel d’au moins 60 milliards de francs CFA en 2017 contre 50 milliards de francs CFA l’année précédente.
Ce montant représente une hausse de 10 milliards de francs CFA par rapport à 2016, selon la direction générale de la filiale du groupe français Banques populaires et Caisses d’épargne (BPCE). A en croire le directeur général de la Bicec, Alain Ripert, ces chiffres constituent des «succès commerciaux indéniables», après un «bilan contrasté en 2016», lorsque la banque avait été secouée par une fraude interne ayant provoqué le détournement de «dizaines de milliards de francs CFA». Selon toute vraisemblance, 2017 se présente «sous de meilleurs auspices», car en dehors du PNB qui a franchi la barre de 60 milliards de francs CFA, la banque a enregistré des recettes de l’ordre de 550 milliards de francs CFA, pour un encours de crédit de 500 milliards de francs CFA, dont78% accordés aux entreprises et aux administrations.

Alors qu’en l’espace d’une année les dépôts ont connu une hausse de 4% et les crédits une augmentation de 15%, il ressort qu’avec 17 milliards de francs CFA les risques ont connu une baisse de moins 9%. La Bicec qui a annoncé l’ouverture de sa 40è agence au Cameroun «respecte l’intégralité de ses ratios» conformément aux dispositions de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), a relevé le directeur général. C’est dans cette perspective que la banque s’est lancée cette année dans un vaste programme de réhabilitation des infrastructures pour marquer son 20è anniversaire dans le pays après le rachat de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Cameroun (Bicic).

Parce que l’entreprise s’inscrit dans la durée, le président du conseil d’administration Jean-Baptiste Bokam a transmis «un message de confiance» au public d’autant que la Bicec est déterminée à «renforcer son efficacité», afin de mieux accompagner «les projets de développement et les œuvres sociales» du pays. La banque semble afficher une détermination à figurer au peloton de tête des «meilleures banques au Cameroun», à travers un réseau constitué de 40 agences disséminées à travers le pays, dont les 700 employés se déploient à satisfaire les quelque 315 000 clients dans les plus importantes entreprises installées en activité au Cameroun.

Achille Mbog Pibasso
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×