Cameroun : La production de ciment projetée à plus de 7 millions de tonnes Version imprimable
25-05-2017
L’extension des usines et la construction de nouvelles cimenteries devraient décupler la production du ciment au Cameroun.
Des projets en cours ou en attente de réalisation devraient apporter des changements majeurs dans le secteur de la production de ciment au Cameroun. Une offre en hausse de nature à couvrir le marché local mais également destinée au marché sous-régional. D’après des projections du ministère de l’Industrie, la production de ciment qui est actuellement de 4,2 millions de tonnes par an pourrait décupler pour atteindre 7,2 millions de tonnes annuellement dès 2018. Pour le moment, les 4,2 millions de tonnes sont respectivement réparties comme suit : 1,6 million de tonnes pour les Cimenteries du Cameroun (Cimencam), propriété de Lafarge-Holcim ; 1,5 million pour Dangote Cement Cameroon (DCC) ; 500 000 de Ciment d’Afrique (Cimaf), du groupe marocain Addoha, et 600 000 tonnes pour les Turcs de Medcem. Dans les prochains mois, les différents producteurs envisagent d’étoffer leurs offres en ajoutant 3 millions de tonnes supplémentaires.
Une augmentation de la production à travers soit des extensions des usines, soit la construction de nouvelles unités de production. Dans cette perspective, Dangote Cement Cameroun ambitionne dès cette année de construire sa deuxième unité de production du pays à Yaoundé, la capitale, avec une capacité de 1,5 million de tonnes par an. De son côté, Cimencam annonce le montage d’une nouvelle unité de production de 500 000 tonnes dans la localité de Nomayos, près de Yaoundé, tandis que le marocain Cimaf souhaite d’ici 2018 porter sa production actuelle de 500 000 tonnes à 1,5 million de tonnes au moyen de l’extension de son usine de Douala, sans oublier les possibilités d’extension de Medcem à 1 million de tonnes à partir de l’année prochaine.

Prix du ciment toujours élevé
Les nouvelles offres qui devront porter les capacités productives du Cameroun à 7,2 millions de tonnes par an alors que la demande nationale est estimée à 3,5 millions de tonnes actuellement pourraient connaitre un bond prodigieux pour se situer à 8 millions de tonnes en 2020, selon le ministère de l’Industrie. Une hausse qui découlerait des chantiers structurants engagés par le Cameroun depuis quelques années dans la perspective d’une émergence économique projetée en 2035.
Seul bémol, malgré la présence de quatre cimenteries au Cameroun en attendant peut-être la cinquième usine à travers un projet coréen à Limbé dans le sud-ouest du pays, le prix du ciment n’a pas connu une baisse espérée par les consommateurs. Le prix du sac de ciment de 50 kg n’a connu qu’un léger fléchissement, passant de 4700 f CFA à 4 500 f CFA en moyenne. Les producteurs invoquent l’indisponibilité des intrants dans le pays, en l’occurrence le clinker dont le coût des importations reste élevé.
Pour résoudre cette équation, une multinationale envisage l’exploitation du gisement de calcaire de Mintom, dans la région du sud, afin de pouvoir produire localement le clinker, ce qui pourrait entraîner une baisse substantielle des prix du ciment sur le marché. Toutefois, ce projet pourrait accuser un retard dans sa réalisation, puisque près de 70% du gisement sont noyés par l’eau. Une situation qui rend complexe l’exploitation dudit gisement, dont le potentiel selon l’Institut de recherches géologiques et minières (IRGM) est estimé à 540 millions de m3 par an.

Achille Mbog Pibasso, Douala
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’Ouganda, limitrophe du Soudan du Sud, abrite dans des camps plus d’un million de réfugiés, dont...
[La suite...]

La filiale camerounaise du groupe français Bolloré, concessionnaire du chemin de fer au Cameroun,...
[La suite...]

Les résultats en hausse de cette banque semblent avoir relégué au second plan les détournements de...
[La suite...]

Après Patrice Talon au Bénin qui a abandonné son projet de nouvelle Constitution, Ibrahim Boubacar...
[La suite...]

Royal Air Maroc et Boeing ont révélé, ce mercredi 21 juin 2017, la commande d’une conversion du...
[La suite...]

Les forums et autres séminaires sont utiles à plus d’un titre, en ce sens que ce sont des...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×