CAN 2017 : Le Cameroun sacré champion d’Afrique Version imprimable
06-02-2017
L’équipe nationale de football du Cameroun a été sacrée championne d’Afrique en battant la sélection égyptienne (2-1) en finale de la 31ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), dimanche 5 février 2017 à Libreville, au Gabon.
Et de cinq pour les Lions indomptables du Cameroun. En battant les Pharaons d’Égypte ce dimanche en finale de la CAN, le Cameroun a remporté le cinquième trophée de son histoire. Une consécration continentale intervenue au terme d’un match épique qui s’est déroulé en deux phases, où chacune des équipes a eu l’occasion d’imprimer sa marque. Un match plein, devant un public de grand jour, près de 40 000 spectateurs qui ont fait le déplacement du stade Omar Bongo Ondimba en présence du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, et des officiels de la FIFA (Fédération internationale de football association) et de la Confédération africaine de football (CAF) et des invités spéciaux, constitués essentiellement de vieilles gloires de football.

Dès le coup d’envoi de la rencontre, les deux équipes n’ont pas eu le temps de s’observer, se lançant directement dans la bataille. À la 22ème minute, l’Égypte prend l’avantage suite à une belle frappe de l’attaquant El Neny, qui a réussi à tromper le gardien camerounais, Fabrice Ondoa, dans un angle fermé. Un but logique au regard du déroulement du match dominé alors par les Pharaons, aussi bien sur le plan technique, tactique et physique. Malgré une nette possession du ballon par les Lions indomptables, ces derniers ne parviendront à se créer la moindre occasion, les rares incursions dans la défense égyptienne se soldant par des tirs non cadrés.

Bravo aux Lions indomptables
À la reprise, l’entraineur du Cameroun, Hugo Broos, a opéré des changements, ce qui permettra à ses poulains d’entamer la seconde manche avec de meilleures intentions. L’Égypte qui se regroupe en arrière laisse l’initiative du jeu au Cameroun dont des joueurs, à l’instar de Christian Bassogog, sonneront la charge. Un pressing payant puisqu’à la 58ème minute, Nicolas Nkoulou, entré en cours du jeu, rétablira l’équilibre en reprenant de la tête un centre dans la défense égyptienne qui obligera le portier El Hadary à aller chercher le but au fond de ses filets. Une égalisation qui donnera plus de tonus aux Lions indomptables qui continueront à attaquer, obtenant plusieurs corners. La délivrance interviendra à la 88ème minute, lorsque Vincent Aboubacar, un autre remplaçant, reprendra victorieusement un long ballon d’un de ses partenaires, clouant au sol les Pharaons qui attendront encore au moins pendant deux ans pour remporter un huitième trophée.

La victoire du Cameroun sonne comme la fin d’une série noire devant l’Égypte qui l’avait battu deux fois en finale de la CAN, en 1986 et 2008. Une odyssée pour cette jeune équipe des Lions indomptables dont la solidarité, le volontarisme, la complémentarité, la combattivité, l’humilité et la détermination font désormais d'elle le deuxième pays le plus titré du continent derrière l’Égypte qui compte sept trophées continentaux. Le pays de Paul Biya qui accueille la fête du football africain en 2019 a une chance d’étoffer son palmarès. Avec cette belle victoire du Cameroun, exit la 31ème édition de la CAN, le Gabon, pays organisateur, peut s’estimer heureux d’avoir relevé le défi de l’organisation. Une compétition qui aura également déjoué tous les pronostics, avec les éliminations parfois précoces des «favoris» des bookmakers, la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Ghana, voire le Maroc. Au final, la défection de sept joueurs de la sélection camerounaise considérés plus au moins comme des cadres a plutôt donné l’opportunité aux jeunes joueurs de saisir leur chance et de permettre au Cameroun d’accrocher la cinquième étoile sur leur tunique. Bravo aux Lions indomptables!

Achille Mbog Pibasso, Rédacteur en chef, Zone Cemac
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’Algérie vient de nommer un nouveau gouvernement avec comme Premier ministre Abdelmajid Tebboune....
[La suite...]

J’ai été peiné d’apprendre la mort de quatre «démobilisés» cette semaine, surtout après le décès...
[La suite...]

L’institut Vigeo Eiris vient de désigner le groupe Cosumar TOP Performer RSE 2017 avec un score...
[La suite...]

Il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps en Afrique, dans n’importe quelle ville, pour...
[La suite...]

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et le président tunisien Beji Caid Essebsi seront reçus...
[La suite...]

L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×