Casablanca : Accord de coopération Maroclear-DC/BR d’Abidjan Version imprimable
17-05-2017
Afin de consolider le partenariat stratégique entre leurs deux institutions, Maroclear, dépositaire central des titres au Maroc, et le DC/BR, dépositaire central/Banque de règlement sur l’Uemoa, dont le siège est à Abidjan en Côte d’Ivoire, viennent de signer, à Casablanca, un accord de coopération.
Les places financières d’Abidjan et de Casablanca vont se rapprocher un peu plus. En effet, Maroclear et le Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) en Côte d’Ivoire, organe chargé de la conservation et de la circulation des valeurs mobilières pour le compte des émetteurs et des intermédiaires financiers agréés par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), entendent mutualiser leurs efforts, en termes de conseil et d’accompagnement. Actuellement, le DC/BR s’emploie à promouvoir le marché financier et signe un accord de coopération avec Maroclear. Le document a été paraphé la semaine dernière à Casablanca par Fathia Bennis, présidente-Directrice général de Maroclear, et Edoh Kossi Amenounve, directeur général du DC/BR.

Une entente qui s’articule autour de 3 grands axes de coopération, à savoir échanger les expériences et les bonnes pratiques entre les deux dépositaires centraux, promouvoir et encourager les opportunités de coopération, notamment dans le cadre du rapprochement des deux places financières et, enfin, renforcer les capacités des équipes des deux institutions dans les domaines liés aux métiers des titres. Aussi, à travers la promotion de nouvelles opportunités de collaboration et d’intégration dans les activités et services post-trade, les deux entités pourront fructifier leur coopération. On peut le croire dans la mesure où elles comptent échanger leur expertise et savoir-faire sur des sujets d’intérêt commun, comme l’adoption de normes et de standards internationaux, la veille technologique et la sécurité de l’information.

Deux maillons importants du marché financier
Pour rappel, Maroclear, placé sous la tutelle du ministère marocain des Finances et soumis au contrôle de l’AMMC (Autorité marocaine du marché des capitaux) et de Bank Al Maghrib (Institut d’émission), a été créé en 1997 en vertu de la loi n°35-96 du 09/01/1997. Pour le compte de ses affiliés, il est chargé d’assurer la dématérialisation des titres et leur conservation. Aussi, il gère le système de règlement livraison qui permet le dénouement des transactions, ainsi que l’administration de l’ensemble des événements liés à la vie d’un titre.

Quant au DC/BR, société anonyme avec conseil d’administration, dont le siège est à Abidjan en Côte d’Ivoire, il a été créé le 18 décembre 1996, en même temps que la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), lors de l’assemblée générale constitutive à Cotonou au Bénin. Commun aux 8 États de l’Uemoa, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, il est chargé de la conservation et de la circulation des valeurs mobilières, fait office de banque de règlement et peut détenir des encaisses des négociateurs (comptes espèces).

Daouda MBaye, rédacteur en chef
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Afruibana, association de producteurs et d’exportateurs de fruits du Cameroun, de Côte d’Ivoire et...
[La suite...]

Rabat, capitale du Maroc, va abriter, lundi 24 juillet, la toute première édition du Moroccan...
[La suite...]

Find & Fund, nouvelle plateforme de crowdfunding immobilier en France, vient d’ouvrir sa...
[La suite...]

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) va au-delà de générer des emplois et des...
[La suite...]

Investisseurs et Partenaires, un fonds de financement français destiné à accompagner le...
[La suite...]

Le marché de l’enseignement privé va-t-il lui aussi connaître une grande croissance dans les années...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×