Casablanca : La fédération africaine de leasing en gestation Version imprimable
04-05-2017
La capitale économique du Maroc, Casablanca, va abriter, les 8 et 9 mai 2017, les Premières Assises du leasing en Afrique. En marge de cette importante manifestation sera mise en place la fédération africaine de leasing.
Dans l’élan pour le financement des PME-PMI, le leasing occupe une place prépondérante. Des systèmes rodés, voire aux standards internationaux, cohabitent avec d’autres balbutiants ou quasi inexistants. Une harmonisation des règles et des pratiques sera ainsi profitable à tous. L’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF) abat au Maroc, depuis plus de 23 ans, un travail colossal dans l’amélioration de métiers qui intègrent le leasing. Il est en effet admis que le Maroc, pionnier du leasing en Afrique, du moins dans des pays de niveau de développement comparable, sert de référence et de benchmark à des économies soucieuses d’étendre leur offre de financement au service des PME-PMI. Aussi, de manière bilatérale ou multilatérale à la demande de la SFI (Société financière internationale), cette association partage régulièrement son expérience en matière de crédit-bail avec des missions étrangères venues d’Afrique et d’autres continents.

Le socle d’une fédération continentale


En complément aux éclairages d’ordre stratégique qui leur sont fournis par la profession, ces missions sont reçues au sein de certaines sociétés membres pour l’examen d’aspects opérationnels, relatifs aux volets commercial, de gestion du risque, de recouvrement et de back-office, précise Mostafa Melsa, directeur délégué de l’APSF. Ce dernier trouve que les enseignements des missions reçues montrent que l’environnement du leasing varie d’un pays à l’autre, que les règles qui lui sont appliquées ne sont pas uniformes et que, parfois, les pratiques des opérateurs au sein d’un même pays peuvent varier.

Aujourd’hui, l’APSF s’inscrit dans l’élan d’une harmonisation des systèmes. Encore faut-il qu’une entité existe pour faire des propositions dans ce sens et agir auprès de qui de droit. Une proposition a été faite à la SFI, qui l’a encouragée, de créer une fédération à l’échelle du continent africain. Un projet de statut de la fédération a été rédigé, mettant au cœur du texte les principes de bonne gouvernance et de souplesse, afin que l’entité soit pérenne et puisse accueillir l’ensemble des parties prenantes de ce métier. Après son adoption, au cours d’une réunion, tenue le 6 décembre 2016 au siège de l’APSF, avec les représentants de la SFI et des opérateurs représentant le Cameroun, le Ghana, le Nigéria et l’Ouganda, il sera soumis à l’Assemblée constitutive, mardi 9 mai 2017.

Créer l’écosystème du leasing africain


Parmi les objectifs de la fédération, la création et le renforcement de liens entre ses membres et l’échange entre eux autour des meilleures pratiques en matière de leasing, le développement et le progrès de l’industrie du leasing aux niveaux régional et continental africains, l’harmonisation des législations et des réglementations en matière de leasing des États d’Afrique. Une fois créée, elle encouragera la constitution d’associations nationales ou régionales dans les pays ou les zones économiques, où de telles associations n’existent pas.

Outre les opérateurs de leasing proprement dits qui seront ses membres à part entière, la fédération est appelée à réunir des décideurs (banques centrales africaines), des entreprises ou associations qui font des affaires avec l’industrie du leasing, des associations représentant des professions réglementées (commissariat aux comptes, notariat…) ou non (loueurs de voitures, fournisseurs de matériels), dotées d’une expertise du marché du leasing africain nécessaire à toute action de lobbying.

Daouda MBaye, rédacteur en chef
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Find & Fund, nouvelle plateforme de crowdfunding immobilier en France, vient d’ouvrir sa...
[La suite...]

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) va au-delà de générer des emplois et des...
[La suite...]

Investisseurs et Partenaires, un fonds de financement français destiné à accompagner le...
[La suite...]

Le marché de l’enseignement privé va-t-il lui aussi connaître une grande croissance dans les années...
[La suite...]

Le mémorandum d’entente (MOU), signé vendredi dernier, entre le groupe BCP, acteur panafricain de...
[La suite...]

Désormais, aux côtés du Nigéria, du Kenya, de la Zambie, de l’île Maurice et de Madagascar, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×