CEDEAO : Les chefs d'état-major réunis à Lomé prennent d'importantes décisions pour la stabilité Version imprimable
18-05-2018
En réunion à Lomé, les chefs d'état-major de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont pris d'importantes décisions portant sur la Force en attente de la CEDEAO (FAC) et les missions de paix en Gambie et en Guinée-Bissau.
La composition et l'équipement de la FAC ainsi que du renforcement des moyens des forces armées en Gambie et en Guinée-Bissau où la CEDEAO a pesé de tout son poids pour rétablir l'ordre constitutionnel et maintenir la stabilité socio-politique, les décisions ont été prises au terme de la 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d'état-major de la CEDEAO qui s'est achevée au bout de trois jours mercredi à Lomé, la capitale togolaise.

Les chefs d’état-major ont débattu lors de cette réunion des questions de la sécurité régionale et des nouvelles orientations qui conviennent aux missions de paix de la CEDEAO notamment en Gambie et en Guinée-Bissau.

Les travaux ont permis également aux hauts responsables des armées des pays de la CEDEAO d'échanger sur l'appui à apporter à la force conjointe du G5 Sahel et de la Force multinationale Mixte du Bassin du Lac Tchad dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram qui, depuis sa base au Nigeria, sévit dans des pays de la CEDEAO.

Les Afriques
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les principaux protagonistes de la crise libyenne se sont retrouvés le 29 mai 2018 à Paris autour...
[La suite...]

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le...
[La suite...]

Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à...
[La suite...]

La 13è session du Conseil économique et social du Forum des Nations Unies sur les Forêts, a...
[La suite...]

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles, Ana Gomes a fait valoir que la...
[La suite...]

Une loi sur le statut d'anciens présidents au coeur d'une session parlementaire en RDC.
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×