Accès abonné :              
Congo Brazzaville : Plus de 200 morts dans l’explosion d’un dépôt de munitions Version imprimable
05-03-2012

L’explosion, dimanche 4 mars, d’un dépôt de munitions à l’est de la capitale congolaise a fait plus de 200 morts et plusieurs centaines de blessés. Les hôpitaux sont débordés.
Les populations de Brazzaville ont eu un réveil cauchemardesque, dimanche 4 mars. Vers 8 heures ce jour-là ,des détonations du camp militaire de Mpila terrorisent la ville pendant plusieurs heures. L’on dénombrait plus d’une centaine de morts dans les instants qui ont suivi les premières opérations de secours. Très vite débordés, les services de secours et d’urgences, mais aussi de la morgue municipale du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, ont lancé des appels pour une assistance nationale et internationale. Les hôpitaux environnants, notamment ceux de l’hôpital militaire Pierre Mobengo et de Talangaï, sont appelés à la rescousse.. Lundi matin, le dernier bilan officiel faisait état de 250 morts .
Parmi les victimes, beaucoup de congolais mais aussi des ouvriers chinois, employés dans un chantier mitoyen de construction de logements. Une église bondée de monde a été littéralement soufflée. …
Selon les premiers résultats de l’enquête diligentée par les autorités, la cause de la catastrophe serait due à un court circuit électrique.


Daouda MBaye

 
< Précédent   Suivant >