Congo : Sassou entre le marteau du FMI et l’enclume d’une implosion sociale et politique Version imprimable
03-06-2018
Malgré la remontée des cours du baril du pétrole,la situation économique du congo ne pourrait lui permettre d’espérer à une reprise économique.
En effet, au Congo la situation politique, sociale et de management publique est difficile. Le pays est obligé d’obtenir un accord avec le fmi , pour trouver un équilibre dans ses comptes publics, le pays est en cessation de paiement .Aucun investissement ne peut-être engagé dans le contexte même dans les secteurs les plus prioritaires tel que la santé et l’éducation;car le pays traîne une colossale dette qui atteint les 120% de son PIB .

Cependant le mal est profond , dettes gagées avec la Chine et d’autres créanciers, détournements massif des fonds planqués dans les paradis fiscaux , mauvais choix d’investissement, plusieurs affaires à l’international de corruption aggravée à l’instar des Panamas papers , affaires Gunvor en Suisse , affaires dites des biens mal acquis devant les tribunaux français, affaires asperbras au Portugal avec José Vega ,affaires de corruption présumée avec Eni en Italie , affaires avec les australiens sur les mines de fer de mayoko, les fonds trouvés dans les banques à Gibraltar et Andorre attribuer au fils du chef de l’Etat Congolais qui aspire à le succéder ; le nommé Dénis Christel Sassou ...

Sur le plan social, des pensions impayées depuis des mois, les bourses d’étudiants etc.. Face au climat délétère et sombre du pays, l’episcopat qui d’habitude est très réservé, vient de publier son analyse de la situation qu’il estime grave et suggère au président une sortie de crise par la convocation d’un dialogue sans exclusif pour conjurer tous les maux qui minent le Congo aujourd’hui.

Le président Sassou semble ne pas entendre même la voix de l’episcopat , qui est pourtant une autorité morale au Congo où la majorité de la population fréquente les églises.
Ainsi, on peut donc observer les différents points qui constituent des blocages il s’agit des faits nostalgiques qui braque le président Sassou , car il a encore en mémoire les débats de la conférence nationale souveraine de 1991, ou il avait été la victime principale .

Le président Sassou avec le poids de l’âge est otage de toutes les personnalités qui sont corrompus et qui ont pillé les finances de la république , ce sont ses proches voir des membres directs de sa famille particulièrement membres de son parti le Pct et d’autres des fraters membres de sa logemaçonnique.

Ces personnes exercent à ne point douter une influence suffisante sur le Président pour qui ce dialogue peut déboucher sur un grand déballage qui pourrait mettre à mal son pouvoir.

Toutefois , il sied de souligner a fortiori ,la méfiance qui s’est incrustée entre l’opposition, la Diaspora d’une part et le président Sassou avec son gouvernement de d’autre part.

La situation carcérale des prisonniers politiques dont certains comparaissent devant la cour criminelle a encore enfoncé ce climat deletaire de méfiance car tout le monde sait que ce sont des procès politiques pour museler tous ceux qui pensent le contraire par rapport aux gouvernants actuels .

Le refus de l’alternance par le président Sassou qui venait de changer la constitution par un référendum en 2015, sont là plusieurs raisons qui emmènent au blocage de la situation au Congo.

Au regard de tout ce qui précède ,il n’en demeure pas moins de l’affirmer que le Congo se trouve à la croisée des chemins . Ainsi Sassou l’homme qui à la suite des révélations de deux de ses gémeaux lors du fameux procès Dabira à laisser à l’opinion de percevoir les signes d’un malaise profond qui affecte le clan Sassou et ses alliés.

Les Afriques
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

La facilité accordée par la CEXIM marque la première facilité de financement obtenue par Africa...
[La suite...]

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) mobilisés pour...
[La suite...]

Les premières élections municipales en Tunisie, sept ans après la révolution n’a pas mobilisé...
[La suite...]

La BGFIBank a réalisé un résultat net de 15 milliards de francs CFA au cours du premier semestre...
[La suite...]

Dix-sept recours ont été déposés dans le délai de soixante-douze heures imparti pour le...
[La suite...]

Confortant son leadership en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale, BMCE Bank...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×