COP22 : Le Maroc initie le débat à New York et Washington Version imprimable
16-09-2016
Au cours de la semaine suivante, du 19 au 25 septembre, et en parallèle de la 71ème Assemblée générale des Nations unies, le Maroc prendra part à la «Climate Week», organisée par le Climate Group.
Intensifiant les préparatifs de la COP22, le Maroc envisage d’entreprendre un fort mouvement de lobbying, la semaine prochaine et en marge de la 71ème Assemblée générale des Nations unies. La délégation marocaine, comprenant le président de la COP22, Salaheddine Mezouar, l'envoyée spéciale pour la mobilisation, Hakima El Haite, S.E. l’ambassadeur pour la négociation multilatérale, Aziz Mekouar, le chef du pôle de la société civile, Driss El Yazami…, assure et prévoit l’organisation de nombreux événements sur la lutte contre le changement climatique, à New York et Washington. Ainsi, dès mercredi dernier, le Maroc a participé à Washington au workshop organisé par la National Geographic Society autour de l’Accord de Paris et son impact sur les océans, apprend-on. Le lendemain, l’envoyée spéciale pour la mobilisation a pris part à la 3ème édition de la Conférence «Our Ocean», organisée par le secrétaire d’Etat, John Kerry.

Du haut de la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, la voix du Maroc sera entendue. Hakima El Haite et Laurence Tubiana, deux championnes de la défense du climat, feront une présentation de leurs travaux à cette Assemblée. Aussi, aux côtés du président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Obama, la délégation marocaine participera au «Leaders Summit on Refugees», ainsi qu’à l’évènement de haut niveau pour l’accélération des ratifications de l'Accord de Paris, porté par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

Vers des financements concrets


Aussi, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, plusieurs Side Events sur des thématiques primordiales, liées à la lutte contre le changement climatique, seront organisées par le Maroc. Ainsi, le 20 septembre, le Royaume organisera au siège des Nations unies un événement autour du renforcement des capacités de lutte contre le changement climatique, notamment à travers la mise en place de centres d’excellence (de recherche) sur le changement climatique, nous a-t-on indiqué. Pour rappel, le renforcement des capacités (Capacity Building) est l’un des axes majeurs de l’Accord de Paris, et vise à doter les pays les plus vulnérables d’outils et de mécanismes à même de les aider à faire face au changement du climat. Mercredi 21 septembre, une deuxième rencontre autour du thème de l’efficacité énergétique sera aussi à l’initiative du Maroc.

Enfin, le jeudi 22 septembre verra l’organisation d’un événement autour de l’Adaptation aux changements climatiques dans les pays du Sud. Les responsables ont précisé que cette rencontre sera notamment l’occasion de revenir sur l’initiative pionnière AAA lancée par le Maroc (Afrique-Agriculture-Adaptation), et de manière plus globale sur l’AAI (Africa Adaptation Initiative). Cet événement sera suivi, le même jour, d’un 2ème Side Event axé sur la finance-climat.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×