Côte d’Ivoire : BCP consolide ses engagements Version imprimable
20-03-2017
En Côte d’Ivoire, nonobstant l’entrée du fonds Development Partners International (DPI) dans le tour de table d’Atlantic Business International (ABI), le groupe Banque centrale populaire (BCP) renforce ses engagements, notamment dans le financement de l’économie et l’accompagnement de projets structurants à fort impact social.
Le groupe Banque centrale populaire (BCP) se positionne comme un acteur financier de premier plan au Maroc et dans la zone Uemoa où il est signataire de différents accords. A Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, le groupe Banque populaire du Maroc a récemment exprimé sa détermination de renforcer sa contribution au progrès économique et social de la Côte d’Ivoire, à l’image de son implication dans les autres pays où il est présent. En effet, une convention vient d’y être signée avec l’État ivoirien, représenté par Adama Coulibaly, directeur de cabinet du ministre de l’Économie et des finances, et Mohamed Karim Mounir, directeur général en charge de la Banque de financement et d’investissement de la BP. L’accord, destiné à la modernisation des infrastructures routières, singulièrement le renforcement des axes Gagnoa-Yabayo sur 79 km et Agboville-Thomasset sur 45 km, porte sur un financement de 66,7 milliards de f CFA, soit 1,09 milliard de dirhams.

Pour une mobilisation plus efficiente de l’épargne
En fin de semaine dernière, au moment où cette nouvelle ligne de financement a été octroyée, il a été aussi révélé l’entrée du fonds Development Partners International (DPI) dans le tour de table d’Atlantic Business International (ABI). Le capital-investisseur britannique va ainsi injecter 100 millions de $ dans le capital d’ABI. Suite à cette opération, l’actionnariat de cette holding sera à hauteur de 68,3% pour le groupe BCP, 20,2% à DPI, tandis qu’Atlantic Financial Group (AFG) détiendra 11,5%. Les accords portant sur cette opération ont été paraphés par Kamal Mokdad, directeur général en charge de l’international pour BCP, et par Sofiane Lahmar, associé chez DPI.

La suite à lire dans le prochain numéro du magazine.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

J’ai été peiné d’apprendre la mort de quatre «démobilisés» cette semaine, surtout après le décès...
[La suite...]

L’institut Vigeo Eiris vient de désigner le groupe Cosumar TOP Performer RSE 2017 avec un score...
[La suite...]

Il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps en Afrique, dans n’importe quelle ville, pour...
[La suite...]

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et le président tunisien Beji Caid Essebsi seront reçus...
[La suite...]

L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la...
[La suite...]

L’extension des usines et la construction de nouvelles cimenteries devraient décupler la production...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×