Donald Trump et Kim Jong-Un jouent avec l’avenir du monde Version imprimable
26-05-2018
Extraits de l'éditorial à paraître dans le magazine Les Afriques numéro 380, signé Abderrazzak Sitaïl, directeur de la publication
ABDERRAZZAK SITAÏL, DIRECTEUR DE PUBLICATION
Abderrazzak Sitaïl, Directeur de publication, Groupe Les Afriques

Exit donc la rencontre « historique » entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Les deux sulfureuses personnalités qui devraient avoir un tête-à-tête le 12 juin à Singapour, vont peut-être selon leur égo, tenir la planète en haleine, pour l’organisation d’un autre sommet.

S’il est vrai que l’avenir du monde ne saurait être concentré uniquement entre les mains des deux hommes, il est aussi clair que leur rapprochement constituerait un dégel, notamment dans le Pacifique, avec la menace constante de la Corée du nord de se servir de l’arme nucléaire contre ses voisins en particulier, et l’Humanité en général, mettant en danger, des milliards de vies humaines. En dépit du respect que nous devons au peuple américain pour le choix de son président, et en y intégrant la désignation du « souverain » nord-coréen pour succéder à son père par la volonté de ce dernier de manière monarchique dans une République, il est clair que ces deux hommes ne devraient pas être à ces places.

Autant le milliardaire Trump dont les idées se rapprochent de l’extrême-droite aurait pu continuer à mener sa vie bling-bling dans les affaires, autant Kim Jong Un, pourtant troisième dans l’ordre de succession, ne devrait pas se voir intronisé roi de la Corée du nord. Leur place est ailleurs, surtout pas à la tête de leur respectable peuple. On avait pourtant commencé à espérer à un heureux aboutissement, tenant compte des rencontres de haut niveau aussi bien entre les Etats-Unis et la Corée du nord, qu’entre les dirigeants des deux Corée, sans oublier un début de démantèlement des armes de destruction massive...

La suite à lire dans le numéro 380 du magasine Les Afriques.

Abderrazzak Sitaïl, directeur de la publication
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les principaux protagonistes de la crise libyenne se sont retrouvés le 29 mai 2018 à Paris autour...
[La suite...]

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le...
[La suite...]

Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à...
[La suite...]

La 13è session du Conseil économique et social du Forum des Nations Unies sur les Forêts, a...
[La suite...]

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles, Ana Gomes a fait valoir que la...
[La suite...]

Une loi sur le statut d'anciens présidents au coeur d'une session parlementaire en RDC.
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×