Ecobank confirme Version imprimable
06-05-2014
Ecobank, premier groupe bancaire panafricain, vient de publier ses résultats financiers pour l’exercice 2013, clos le 31 décembre 2013. Le total-bilan, en hausse de 13%, a cumulé à 22, 5 milliards de $, tandis que le bénéfice brut s’est établi à 221,8 millions de $.Ecobank confirme Ecobank, premier groupe bancaire panafricain, vient de publier ses résultats financiers pour l’exercice 2013, clos le 31 décembre 2013. Le total-bilan, en hausse de 13%, a cumulé à 22, 5 milliards de $, tandis que le bénéfice brut s’est établi à 221,8 millions de $.
L’année 2013 s’inscrit dans le sillage de l’année précédente pour le groupe Ecobank. Quasiment, tous les indicateurs sont au vert. Le produit net bancaire a augmenté de 16% pour atteindre 2 milliards de $ contre 1,8 milliard de $ en 2012. Sur cette même tendance, le total-bilan est passé de 20 milliards de $ à 22,5 milliards de $, soit une progression de 13% en glissement annuel. Dans le détail, le total-bilan s’est fortement apprécié, affichant une croissance à 2 chiffres du niveau des dépôts de la clientèle et une hausse de plus 20% des encours de crédit. Excepté le résultat avant impôt en baisse de 34%, à 221, 8 millions de $, comparé à celui de 2012 qui avait atteint 348 millions de $, l’année 2013 aura été un bon cru, pour le groupe qui maintient sa progression.

Justement, Albert Essien, directeur général du groupe Ecobank, a salué le fait qu’un palier supplémentaire soit franchi. Il s’est en effet réjoui que le produit net bancaire de l’exercice, en forte croissance organique, ait dépassé le seuil des 2 milliards de dollars, en dépit d’un environnement d’exploitation difficile. Le directeur général du groupe a aussi salué l’efficacité opérationnelle dans l’ensemble de la plate-forme diversifiée qui commence à porter ses fruits, avec un coefficient d’exploitation en amélioration dans chacune des six zones géographiques couvertes. Rappelons qu’Ecobank Transnational Incorporated (ETI), maison-mère du groupe Ecobank, considéré comme le principal groupe bancaire panafricain indépendant, est présent dans 35 pays africains, revendique un réseau de 1 200 agences et bureaux dont des représentations à Dubaï, Londres, Paris et Pékin. ETI est cotée dans les places boursières d’Accra, de Lagos et de la BRVM.

A.E.M.
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×