Interview Zakaria Fahim : «Financement et garantie, problématiques majeures des entrepreneurs» Version imprimable
28-04-2017
Déterminé dans la réussite de la promotion de l’entrepreneuriat en Afrique, Zakaria Fahim, co-fondateur de Hub Africa, nous éclaire sur un salon qui sera le lieu de l’Africa Business Export, plateforme B to B à forte valeur ajoutée et accouplée à des workshops Doing Business, d’un hackathon panafricain sur l’agrobusiness… pour donner des outils de croissance sur les marchés africains, une voie utile et structurante pour l’émergence inclusive, etc.
Les Afriques : Hub Africa est à sa 5ème édition. Qu’est-ce qui va distinguer cette rencontre des précédentes?
Zakaria Fahim : Comme nous le soulignons en dessous de notre signature «5 ans déjà, 5 ans seulement», cela signifie plus de maturité à chaque édition. Si l’on considère la logique de l’évolution, l’événement évolue avec un contenu de plus en plus dense, plus numérique, plus efficace parce que plus proche des attentes évolutives des entrepreneurs et investisseurs du continent. L’Afrique évolue certes à son rythme, mais avec des paramètres géostratégiques, juridico-fiscaux et économiques qui également évoluent et qu’il importe de prendre en considération lorsqu’on est acteur économique et entrepreneur.
L’édition 2017 est riche d’innovations. Nous pouvons citer Africa Business Export qui est une plateforme B to B à forte valeur ajoutée et accouplée à des workshops Doing Business pour, à la fois, créer des synergies de coopération et de business Sud-Sud, Nord-Sud.
Nous voulons donner des outils de croissance sur les marchés africains. On peut aussi parler du lancement de la plateforme d’intelligence économique au Sénégal ou encore du premier hackathon panafricain qui met à l’épreuve des équipes de jeunes, constituées spontanément autour d’une problématique. Nous avons retenu l’agrobusiness.

Organiser une telle plateforme suppose un ensemble de contraintes. Qu’est-ce qui continue de vous motiver?
Je pense que nous devons être en cohérence et bien nous appliquer cette assertion : la réussite c’est 90% de travail extraordinaire et 10% de talent ordinaire. Effectivement, il faut être marathonien et surtout opérer en team, d’où la co-organisation avec Maroc Export. Notre philosophie d’open innovation s’inscrit aussi dans cet esprit de mutualiser et de grandir ensemble.
Nous sommes convaincus que Hub Africa, en tant que plateforme 7/24/365, est une voie utile et structurante pour l’émergence inclusive et qu’il faut que quelqu’un le fasse. Nous ne sommes pas de ceux qui attendent, car comme dit le proverbe africain, «on ne participe pas à la chasse à l’éléphant en se contentant de regarder passer son cadavre devant sa case».
Nous sommes des entrepreneurs engagés et notre combat est d’offrir aux jeunes du continent l’opportunité de croire en leur rêve tout en créant de la valeur pour leur communauté, sans pour autant se fermer au reste du monde.
Pour nous, la triangulaire, elle est Nord-Sud-Sud, mais aussi et surtout Sud-Sud-Sud.

La suite à lire dans le prochain numéro du magazine

Propos recueillis par Daouda MBaye
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Du 11 au 13 septembre 2017, Agadir a pris le relais de Marrakech, relativement aux échanges...
[La suite...]

En visite officielle au Maroc, Léonard She Okitundu, vice-premier ministre et ministre des Affaires...
[La suite...]

A fin juin 2017, le groupe Banque centrale populaire (BCP) réalise des performances qui confortent...
[La suite...]

Le Congrès Femmes et Agriculture en Afrique, tenu du 11 au 13 septembre 2017 à Marrakech, s’est...
[La suite...]

L’aéroport Marrakech-Menara a abrité le MEBAA Show Morocco 2017, les 12 et 13 septembre. Plus de 60...
[La suite...]

Selon La Croix-Rouge, 3 millions de Kényans ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×