Juba : Une dizaine d’accords de coopération signés avec le Maroc Version imprimable
02-02-2017
À l’issue du 28ème Sommet de l’UA, le Roi Mohammed VI s’est rendu en visite officielle au Soudan du Sud, où il a été accueilli, mercredi 1er février 2017, par le président Salva Kiir. Au menu, une coopération bilatérale pour accompagner le développement de ce pays jeune.
La coopération entre le Soudan du Sud et le Maroc démarre sur les chapeaux de roue. Au cours d’une cérémonie officielle au palais présidentiel à Juba, en marge de la visite de travail du Roi du Maroc au Soudan du Sud, plusieurs accords de coopération ont été signés hier. Les hautes autorités des deux pays, mais aussi des membres des secteurs privés étaient de la partie pour investir les secteurs vitaux de la ville, de l’économie, de la formation…

Dans une allocution, lue par Mohamed Hassad, ministre marocain de l’Intérieur, le Maroc préconise le développement de relations fraternelles entre les deux pays pour une coopération Sud-Sud au bénéfice des deux populations. Il ressort de ce discours que son pays est prêt à un partage d’expérience en matière d’urbanisation et de développement urbain, singulièrement pour la construction de la nouvelle capitale du Soudan du Sud. Le Maroc s’engage à financer les études de faisabilité technique et financière de ce projet sur 5,1 millions de $. Des études préliminaires qui vont générer un schéma directeur, avec notamment un montage technique et financier, un plan de réalisation… À noter que la gestion déléguée sera confiée à Al Omrane Group, sous la supervision d’un comité exécutif nommé par le Roi. Aussi, il est prévu la création d’un Comité de suivi du projet, devant se réunir au moins 2 fois par an.

Urbanisation, formation, commerce…
D’après l’agence MAP, un accord relatif à la réalisation de la nouvelle ville de Ramciel a été signé, côté marocain, par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdallah, et le président du directoire d’Al Omrane Group, Badre Kanouni, et, côté sud-soudanais, par Mayiik Ayii Deng, ministre à la Présidence.

Un accord général de coopération a été signé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Soudan du Sud, Deng Alor Kuol

Pour la promotion et la protection de l’investissement, un accord a été paraphé par le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid, et le ministre des Finances et de la planification du Soudan du Sud, Stephen Dhieu Dau

À cela s’ajoute une convention sur la non double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu, signée par le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid, et le ministre des Finances et de la planification du Soudan du Sud, Stephen Dhieu Dau.

Ensuite, un accord de coopération dans le domaine de la formation professionnelle a été ratifié, côté marocain, par le directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, Larbi Bencheikh, et SE l’ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale, Mohamed Methqal, et, côté sud-soudanais, par Juac Agok Anyar, directeur général de TEVT au ministère de l’Éducation générale et de l’enseignement.

Enfin, 4 mémorandums d’entente ont été signés. Il s’agit de celui agricole, signé par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le ministre sud-soudanais de l’agriculture et de la sécurité alimentaire par intérim, Kornelio Kon Ngu; de celui relatif à la coopération industrielle, signé par le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid El Alamy, et le ministre du Commerce et d’industrie du Soudan du Sud, Moses Hassan Ayet; de celui relatif à la coopération dans le domaine des mines, signé par la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines, Amina Benkhadra, et le directeur général de la Direction du développement minéral du Soudan du Sud, Thongjang Awak Thongjang; et de celui entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et South Sudan Business and employers federation (SSBEF), signé par la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun, et le président de la SSBEF, Ayii Duang Ayii.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les patrons des filiales de ce groupe bancaire sont réunis du 16 au 20 octobre 2017 autour du top...
[La suite...]

Dans le cadre d’une tournée régionale, Horst Köhler, envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU...
[La suite...]

Depuis janvier 2017, l’Afrique a enregistré une augmentation de 13,3% de ses arrivées touristiques...
[La suite...]

Concernant le désir des opérateurs nationaux d’exporter le «poulet marocain» sur le marché de l’UE...
[La suite...]

En faisant exploser, samedi dernier, un camion piégé au centre de Mogadiscio, les terroristes...
[La suite...]

Le Groupement togolais d’assurances compagnie africaine d’assurances (GTAC2A-VIE), filiale du...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×