L’Afrique : Une destination touristique en devenir Version imprimable
18-10-2017
Depuis janvier 2017, l’Afrique a enregistré une augmentation de 13,3% de ses arrivées touristiques internationales par rapport à la même période en 2016, selon le dernier rapport de ForwardKeys. Une hausse due, à priori, à l’augmentation des lignes aériennes et des vols vers le continent. C’es tle prélude à un embellissement durable, estime l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).
Selon les dernières données du cabinet d’analyse des voyages ForwardKeys, les touristes visitant l’Afrique proviennent de tous les continents et leur nombre est en nette progression. La hausse de ces arrivées touristiquesa été grandement favorisée par l’augmentation des lignes aériennes et des vols en direction du continent. Ils sont de +17,8% en provenance des Amériques, +12,7% depuis l’Europe et +16,4% en provenance de l’Asie-Pacifique. Face à cette tendance, ForwardKeys estime que l’aviation africaine se porte bien avec une croissance «extrêmement saine». Une appréciation confortée par les réservations de voyage en Afrique. Du 21 septembre à la fin de l’année, elles affichent déjà 15,2%, nettement supérieures à celles de l’année 2016.

Ces estimations confirment une tendance qui se dessine depuis 2016, marquant la reprise du continent après des années difficiles. Les recettes touristiques avaient brusquement chuté dans les pays d’Afrique du Nord à partir de 2011, à cause des troubles occasionnées par le printemps arabe et les défis sécuritaires liés aux attaques djihadistes qui ont contribué à éloigner les touristes. En Afrique subsaharienne, les touristes ont boudé les destinations phares, suite aux problèmes sanitaires causés par l’épidémie Ebola.

L’année 2016 a ainsi marqué la reprise par une forte croissance de près de 10% des arrivées notamment dans les pays subsahariens, selon l’OMT. La hausse a été de 13% en Afrique du Sud, 17% au Kenya, 16% en Tanzanie, 20% à Madagascar, 15% au Cap-Vert, 11% sur l’île Maurice et 10% aux Seychelles. L’Afrique, qui détient aujourd’hui 5% des parts d’arrivées mondiales, pourrait «plus que doubler le nombre d’arrivées de touristes, de 50 millions en 2010 à 134 millions en 2030», a estimé l’Organisation mondiale du tourisme dans son rapport annuel publié au mois d’août dernier.

Maimouna DIA
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les principaux protagonistes de la crise libyenne se sont retrouvés le 29 mai 2018 à Paris autour...
[La suite...]

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le...
[La suite...]

Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à...
[La suite...]

La 13è session du Conseil économique et social du Forum des Nations Unies sur les Forêts, a...
[La suite...]

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles, Ana Gomes a fait valoir que la...
[La suite...]

Une loi sur le statut d'anciens présidents au coeur d'une session parlementaire en RDC.
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×