Laurent Gbagbo met en place un gouvernement commando Version imprimable
12-02-2010

Quinze ministres autour du tandem Laurent Gbagbo–Guillaume Soro.

Confronté à de vives polémiques autour de la liste électorale, le président ivoirien prend acte de l’échec des négociations de Ouagadougou, tenues le 11 février sans aucune avancée majeure. Le refus du président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Robert Beugré Mambé, de démissionner malgré les injonctions du camp Gbagbo traduit-il un rapport de force défavorable au président ivoirien ?

 

Laurent Gbagbo

 

C’est le sentiment de nombre d’observateurs qui notent une « position inconfortable » du président ivoirien et une drôle de situation du Premier ministre, Guillaume Soro. Question qui revient à Abidjan et à Bouaké à l’heure où nous mettions sous presse : combien de membres du PDCI et du RDR seront cooptés dans ce gouvernement commando ?

AW

 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Avec l’agrément bancaire que la Côte d’Ivoire vient de lui octroyer, Standard Bank, banque...
[La suite...]

Les attentats en Europe devraient impacter le tourisme. La France, souvent considérée comme la...
[La suite...]

L'Europe, et particulièrement la France, a été frappée par un nouvel attentat. La cible était cette...
[La suite...]

Après avoir été arrêté puis expulsé manu militari du Kenya où il allait donner un concert, le...
[La suite...]

Parti d’Abou Dhabi, le lundi 9 mars 2015, Solar Impulse 2, l’avion qui ne fonctionne qu’à l’énergie...
[La suite...]

En marge de sa visite de travail au Maroc, du 19 au 23 juillet, Akinwumi Ayodeji Adesina, président...
[La suite...]

Autres articles
 
afrique afrique
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×
Votre Login :
Mot de passe :