Le Cameroun s’apprête à lever 70 milliards de f CFA par émissions de titres Version imprimable
13-04-2017
Le gouvernement camerounais multiplie les initiatives pour mobiliser les fonds en vue de financer des projets structurants.
Le Trésor public camerounais compte mobiliser 70 milliards de francs CFA par émissions de titres publics au cours du deuxième trimestre sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) d’après le chronogramme des opérations prévues à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Le calendrier remis à la Banque centrale par le ministère des Finances fait état de neuf émissions de Bons du Trésor assimilables (BTA), dont trois chaque mois, pour un montant total de 45 milliards de francs CFA.

Dans le même sillage, deux émissions d’Obligations assimilables du Trésor (OTA) de montants situés respectivement entre 5 et 10 milliards de francs CFA, puis entre 10 et 15 milliards de francs CFA, sont également prévues en mai et juin 2017, pour des durées de maturité respectives de 2 et 3 ans. La première opération du gouvernement camerounais sur le marché des titres de la BEAC pour le compte du 2ème trimestre 2017 a eu lieu le 12 avril 2017, au moyen d’une émission de BTA d’un montant de 5 milliards de francs CFA pour une maturité de 26 semaines. Pour ce mois d’avril, le Trésor public ambitionne de lever 15 milliards de francs CFA.

Au cours de cet exercice budgétaire, l’État du Cameroun entend recourir à des émissions de titres publics pour un montant maximum de 300 milliards de francs CFA conformément à la loi de Finances 2017 votée au Parlement. Lancé en 2011, le marché des titres publics a déjà permis aux six États membres de la Cemac de lever près de 4 000 milliards de francs CFA, dont environ 1 500 milliards de francs CFA pour le Cameroun qui tient lieu de pionnier, d’après des statistiques compilées par la Banque centrale.

Achille Mbog Pibasso
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×