Le temps de l’Afro positivisme Version imprimable
17-06-2018
Rarement on aura vu ces dernières années, des discours convergents sur l’Afro positivisme. Il y a quelques jours, ce sont les Africains réunis dans le cadre de la signature de l’Accord sur la Zone de libre-échange économique (ZLEC) qui donnaient le ton, lors d’un round-up à Addis-Abeba, au siège de l’Union africaine (UA) en Ethiopie. Une démarche qui vise l’amélioration des échanges économiques et commerciaux intra africains, et partant, une réelle intégration communautaire continentale.
Le temps pour que des délégations regagnent leurs pays respectifs, voilà que c’est autour de la Banque africaine de développement (‘BAD) de tenir sa grande messe annuelle à Busan, en Corée, pour réaffirmer haut et fort que l’Afrique doit avoir confiance en son avenir. Passant de la parole à l’acte, l’institution financière continentale a décidé de casser la tire lire, annonçant le déblocage de 35 milliards de dollar sur une période de dix ans pour l’industrialisation de l’Afrique.

Une promesse, mieux un engrangement qui intervient un an après le même engagement de la BAD lors de ses Assemblées annuelles en Inde, de 24 milliards de dollars d’investissements pendant dix ans pour le financement de l’agriculture. Cela fait une enveloppe globale de 59 milliards de dollars que la BAD a décidé d’injecter pour assurer le financement de l’agriculture et de l’industrialisation, deux principaux piliers sur lesquels l’Afrique compte pour son émergence.

Cela faisait longtemps qu’on avait plus vu une telle détermination des Africains eux-mêmes, à prendre leur destin en main, ce qui est un premier point de gagner dans ce combat herculéen contre le sous développement. Reste maintenant à espérer que d’autres essais soient concrétisés en points, pour que véritablement et définitivement s’installe et se déploie l’Afro positivisme, tant il est vrai que si les Africains ne prennent pas leur destin entre leurs mains, personnes d’autres ne le fera à leur place.

Achille Mbog Pibasso, rédacteur en chef
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le rapprochement diplomatique entre l'Ethiopie et l'Erythrée, encore inimaginable il y a...
[La suite...]

Depuis le denier bureau politique du PDCI marqué par le renvoie aux calendes grecques de la...
[La suite...]

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmae, Présidente de la Fondation Lalla Asmae pour enfants...
[La suite...]

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est attendu sur le marché international des capitaux, en...
[La suite...]

Une conférence internationale sur le financement de la croissance verte en Afrique s’est tenue à...
[La suite...]

L’Etat a décidé de procéder à la vente des parts dans la banque Zitouna et de la compagnie...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×