Les échanges entre l’Afrique et les BRICS fleurissent Version imprimable
02-09-2014
Les échanges commerciaux entre l’Afrique et les pays membres du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) «ont plus rapidement crû au cours de ces dernières années», déclare un diplomate indien au Cameroun.
Un diplomate indien au Cameroun a indiqué, récemment, à la presse que «les échanges commerciaux entre l’Afrique et les pays membres du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont plus rapidement crû au cours de ces dernières années que les échanges entre le continent noir et toutes les autres régions du monde». 

En effet, les échanges Afrique-BRICS « ont doublé entre 2007 et 2012, pour se situer à 340 milliards de dollars cette année-là, et sont projetés à 500 milliards de dollars en 2015». «Le succès des BRICS dans la promotion de la croissance économique inclusive, la création des emplois et la structuration du secteur de la transformation locale des produits, afin de lutter contre la pauvreté et les inégalités, ont apporté beaucoup d’enseignements aux pays africains», indique le responsable. 

Par ailleurs, la banque de développement et le Fonds des BRICS veulent être une alternative à la Banque mondiale, mais aussi au Fonds monétaire international (FMI). La capitalisation de cette banque a été fixée dans un premier temps à 10 milliards de dollars de liquidités sur sept ans, équitablement répartis entre les pays fondateurs, et 40 milliards de dollars de garanties. Cette somme sera progressivement portée à 100 milliards de dollars et la banque pourra commencer à prêter en 2016. 

Les Afriques Express
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

La Société commerciale de banque (SCB), appartenant à Attijariwafa bank, fait partie, avec les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×