Libye : L’Italie rentre dans le jeu Version imprimable
06-09-2017
Après Paris, c’est au tour de Rome de s’impliquer dans le dossier libyen, pays avec lequel il partage la Méditerranée. Première porte d’entrée des migrants sur le sol européen, l’Italie veut également jouer sa partition dans le dossier libyen qui échappe peu à peu à l’Union africaine.
Le chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, a reçu, mardi 5 septembre, le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minetti, à son bureau au siège de commandement général dans la région d’al-Rajme à Benghazi où ils ont discuté de la stabilité en Libye.

La Libye devient non seulement un enjeu géostratégique mais également géopolitique qui fait graviter de nombreux réseaux diplomatiques.

Rodrigue Fénelon Massala
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Fait inédit. Ils sont vingt-trois candidats à vouloir briguer la magistrature suprême lors de la...
[La suite...]

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 386, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Le rapprochement diplomatique entre l'Ethiopie et l'Erythrée, encore inimaginable il y a...
[La suite...]

Depuis le denier bureau politique du PDCI marqué par le renvoie aux calendes grecques de la...
[La suite...]

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmae, Présidente de la Fondation Lalla Asmae pour enfants...
[La suite...]

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est attendu sur le marché international des capitaux, en...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×