Libye : L’Italie rentre dans le jeu Version imprimable
06-09-2017
Après Paris, c’est au tour de Rome de s’impliquer dans le dossier libyen, pays avec lequel il partage la Méditerranée. Première porte d’entrée des migrants sur le sol européen, l’Italie veut également jouer sa partition dans le dossier libyen qui échappe peu à peu à l’Union africaine.
Le chef de l’armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, a reçu, mardi 5 septembre, le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minetti, à son bureau au siège de commandement général dans la région d’al-Rajme à Benghazi où ils ont discuté de la stabilité en Libye.

La Libye devient non seulement un enjeu géostratégique mais également géopolitique qui fait graviter de nombreux réseaux diplomatiques.

Rodrigue Fénelon Massala
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×