Maroc : BMCE Bank of Africa, un trend haussier Version imprimable
03-10-2017
À l’issue de la réunion du conseil d’administration de BMCE Bank Of Africa, vendredi 29 septembre 2017, qui examiné l’activité de la banque et du groupe au terme du 1er semestre 2017 et arrêté les comptes y afférents, sous la présidence d’Othman Benjelloun, ce dernier, entouré des membres du staff, les a présentés lundi 2 octobre 2017 à Casablanca.
Poursuivant son trend haussier, après des performances exceptionnelles, enregistrées au titre du 1er semestre 2016, le groupe BMCE Bank of Africa affiche à fin juin 2017 un total-bilan de 320 milliards de DH, en hausse de 4,5%, des dépôts de la clientèle qui ont atteint 195 milliards de DH, progressant de 3%, un résultat net part du groupe (RNPG) à près de 1,3 milliard de DH, s’appréciant de 3%.

Pour les responsables qui ont fourni plus de détails sur les comptes consolidés, l’amélioration de l’activité du Core Business, conjuguée à un effort soutenu de maîtrise des risques, s’est traduite par cette hausse de 3% du RNPG pour le porter à 1,288 milliard de DH. Entre autres bonnes nouvelles, les dirigeants font le constat des bons résultats de l’internationalisation croissante. En effet, désormais, la contribution des activités à l’International a bondi de 18%, représentant 41% du RNPG, contre 36% en juin 2016.

Quant au Produit net bancaire (PNB), il a quasiment stagné à 6 691 MDH, cédant 0,2%. Une légère baisse liée au recul du résultat sur opérations de marché de -51% en raison de la performance exceptionnelle réalisée l’année dernière sur les rendements obligataires. Il s’agissait d’un impact positif de la baisse des taux sur la valorisation du portefeuille d’OPCVM, nous a-t-on précisé. Pourtant, la contribution de l’international (+9%), principalement par l’Afrique subsaharienne, représente 44% des revenus du groupe.

Aussi, il ressort des comptes consolidés une évolution contenue des charges générales d’exploitation de + 4% contre un taux de croissance annuel moyen de + 8% sur la période allant de juin 2012 à juin 2016, s’établissant à 3 721 milliards de DH contre 3, 561 milliards en juin 2016. Il s’en est suivi une hausse du coefficient d’exploitation de +2,5% à 55,6% à fin juin 2017 contre 53,1% en juin 2016, impactée principalement par la stagnation du PNB consolidé.

Les fruits d’une bonne dynamique


Au niveau des comptes sociaux, le premier semestre 2017 a bénéficié d’une bonne dynamique commerciale. Avec une hausse des crédits octroyés de + 9,3%, atteignant 77,5 milliards de DH à fin juin 2017 contre 70,9 milliards de DH à fin décembre 2016, surperformant le secteur bancaire marocain qui n’a évolué que de + 3%, la banque de l’entreprise a affiché une progression continue des réalisations commerciales. Désormais, BMCE Bank revendique une part de marché de 15,4%, en hausse de 0,84%.

Quant à la banque des particuliers des professions libérales, elle s’est positionnée sur de nouveaux segments, avec notamment l’enrichissement de l’offre commerciale dédiée aux jeunes actifs, par le biais du lancement du Crédit immédiat jeunes actifs non conventionné et de l’Offre de crédit immobilier à taux variable préférentiel capé à la hausse et à la baisse.

Dans la banque d’affaires, il y a eu une bonne orientation des diverses lignes de métier. Ainsi, à fin juin 2017, dans un contexte de dynamique revigorée par des flux transactionnels sur un marché actions en forte hausse, notamment en fin d’année 2016, la part de marché de 12,7% pour BMCE Capital Bourse est honorable. Aussi, il a été constaté une hausse de +5% des actifs en conservation de BMCE Capital Titres, passant de 202 milliards de DH à 213 milliards de DH entre juin 2016 et juin 2017, et ce, dans un contexte de marché boursier en amélioration par rapport à l’exercice 2016, nous a-t-on indiqué.

Le carton de BOA


C’est incontestablement le Groupe Bank Of Africa, avec une croissance de +31% du Résultat net Part du groupe BOA ressortant à 46,3 millions € à fin juin 2017, du fait de la baisse de 50 points de base du ratio du coût du risque qui s’établit, quant à lui, à 1,1% à fin juin 2017, qui dame le pion aux autres filiales. Dans le même sillage, le PNB consolidé, s’élevant à 235,9 millions € à fin juin 2017 contre 226,4 millions € à fin juin 2016, s’est amélioré de 4,2%. Des performances portées aussi par une progression des charges générales d’exploitation de + 6,5% s’établissant à près de 150 millions € à fin juin 2017, induisant un coefficient d’exploitation de 63,6% en juin 2017 contre 62,2% un an auparavant.

À la Banque de développement du Mali (BDM), la signature d’un partenariat entre elle et BMCE EuroServices (ES) pour confier à cette dernière les transferts des Maliens résidant à l’étranger a abouti au produit intitulé «BDM Diaspo Transfert». Au Mali, la BDM maintient sa position de leader avec de bonnes performances. Elle affiche à la fin du premier semestre une hausse de +13,12% des crédits à 472 millions € à fin juin 2017 et une augmentation de +0,44% du total-bilan à 1 010 millions €, à fin juin 2017.

À LCB BANK, la fin du mois de juin a coïncidé avec une baisse du PNB de -6% et du Résultat net de -20% à 2,8 millions €, pénalisé par des éléments exceptionnels non récurrents. Néanmoins, en collaboration avec GNS Technologies, il est prévu le lancement du projet Digital-Banking, sur le modèle réussi au Maroc avec DAMANE Cash.

Sur BMCE International Holding, le trend reste positif pour les réalisations financières de BBI Plc Londres avec un produit net bancaire s’élevant à 12,7 millions de £ à fin juin 2017 contre 11,2 millions £ à fin juin 2016, soit une hausse significative de +13,1%. Le total-bilan de BBI Madrid s’élevant à 489,7 M€ à fin juin 2017 contre 447,7 M € à fin juin 2016, a grimpé de 9,3%. Cela se traduit par une consolidation du positionnement de BBI Madrid, notamment sur les activités de Trade Finance, enregistrant une hausse significative de + 40% des financements commerce extérieur et + 52% des crédits Corporate.

Abdelmalek El Mekkaoui
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les transferts d’argent suivent une courbe ascendante au Cameroun. Un nouveau mode de paiement qui...
[La suite...]

Les patrons des filiales de ce groupe bancaire sont réunis du 16 au 20 octobre 2017 autour du top...
[La suite...]

Dans le cadre d’une tournée régionale, Horst Köhler, envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU...
[La suite...]

Depuis janvier 2017, l’Afrique a enregistré une augmentation de 13,3% de ses arrivées touristiques...
[La suite...]

Concernant le désir des opérateurs nationaux d’exporter le «poulet marocain» sur le marché de l’UE...
[La suite...]

En faisant exploser, samedi dernier, un camion piégé au centre de Mogadiscio, les terroristes...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×