Maroc : Conversion en cargo d’un Boeing, RAM et l’avionneur en phase Version imprimable
21-06-2017
Royal Air Maroc et Boeing ont révélé, ce mercredi 21 juin 2017, la commande d’une conversion du Boeing 767 de la compagnie marocaine d’une configuration passagers à une configuration fret.
La compagnie de transport aérien Royal Air Maroc entend accélérer le développement de son activité de fret et répondre à sa volonté de soutenir activement la stratégie logistique du Maroc, pour se positionner en tant que hub majeur en Afrique. Dans ce sillage, elle vient d’ajouter une corde à son arc avec la commande d’une conversion d’un de ses Boeing 767-300 d’une configuration passagers à une configuration fret. Un accord vient d’être trouvé avec le constructeur américain Boeing. Outre les 54 appareils qui assurent des vols mixtes (transport de passagers et de fret), RAM s’appuiera désormais sur 2 appareils dédiés exclusivement au fret (un B.767-300 et un B.737-300) pour le développement de l’activité cargo. Dans un document qui nous est parvenu, la compagnie assure que l’exploitation de cet avion dans le fret permettra de tripler la capacité. Ainsi, l’offre passera de 25 600 à 77 000 tonnes. En outre, l’introduction du B 767-300 permettra à RAM Cargo d’élargir le périmètre de ses prestations et services et d’offrir à ses clients le transport de nouveaux produits, tels les animaux vivants (les chevaux par exemple), les produits pharmaceutiques et les expéditions surdimensionnées.

Un bon trend
Amine El Farissi, directeur de RAM-Cargo, a noté : «Nous avons un véritable besoin d’avions-cargos, et nous avons eu du mal à trouver des avions sur le marché, c’est pourquoi nous avons choisi de convertir nos propres avions passagers. De plus, nous connaissons déjà cet avion et nous adopterons probablement la même approche à l’avenir». De son côté, David Longridge, vice-président des ventes, Boeing Commercial Aviation Services, a défendu : «Nous tenons à accompagner Royal Air Maroc, à travers notre programme Boeing Converted Freighters, dans le développement de ses services de fret», avant d’ajouter «fort d’une expérience de plus de 40 ans dans la conversion des appareils de transport de passagers en avions-cargos, Boeing a une compréhension profonde des besoins de l’industrie du fret aérien». Il précise que «notre programme de conversion offre aux clients des plates-formes Boeing de classe mondiale ainsi qu’un support global et un programme d’assurance soutenu par Boeing».

À noter que Boeing prévoit la conversion de 400 gros porteurs au cours des deux prochaines décennies, avec une forte demande de conversion pour le B. 767, en raison de la grande croissance du commerce électronique.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×