Maroc : Groupe BCP, choix stratégiques confortés Version imprimable
14-09-2017
A fin juin 2017, le groupe Banque centrale populaire (BCP) réalise des performances qui confortent ses choix stratégiques et confirment son dynamisme économique ainsi que la robustesse de ses fondamentaux financiers, avec un RNPG en hausse de 9,3% à 1,5 milliard de DH.
C’est mardi dernier 12 septembre 2017 à Casablanca que Mohamed Benchaaboun, président du groupe Banque centrale populaire (BCP), et les membres de son staff ont restitué les résultats financiers du groupe arrêtés au 30 juin 2017. Des résultats examinés, le 26 juillet dernier à Casablanca, par le Comité directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d’administration de la BCP, sous la présidence du groupe. Ce dernier a fait état d’un semestre qui a abouti à un bon cru, avec notamment une nette appréciation de la profitabilité de BCP. Dans le détail, le Produit net bancaire (PNB) consolidé, tiré par une croissance de près de 13% des PNB des filiales spécialisées, a affiché 8,2 milliards de DH. Autant l’activité au Maroc que celle des Banques Atlantiques ont connu une croissance significative, respectivement premier collecteur d’épargne au Maroc (231 milliards de DH), et des PNB en hausse de 10% portés par un plan de développement stratégique ambitieux. Dans ce sillage, le Résultat net part du groupe (RNPG), à plus de 9,3%, a atteint 1,5 milliard de DH, tandis que le résultat net consolidé, à 1,8 milliard de DH, progressait de 3,1%. Quant au résultat net social BCP, il a bondi de 13,8%, en dépit d’un important effort d’approvisionnement.

Entre autres indicateurs, le président du groupe BCP a indiqué une nette amélioration du coût du risque qui a baissé de 8,3%, tout en mettant un important effort de provisionnement, en lien avec une politique de risques toujours prudente. Une provision additionnelle pour risques généraux de près de 900 millions de DH et la poursuite de provisions au titre du risque pays viennent peaufiner cette option, sans omettre un fonds de soutien de 200 millions de DH pour renforcer la solidité financière et la cohésion interne du groupe.

Enfin, le groupe BCP, à travers sa Banque de l’international, avec +13% de hausse des dépôts, +22% de crédits octroyés, réaffirme son engagement pour une inclusion financière en Afrique au sud du Sahara.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’inefficacité des programmes de prévention et d’intervention de l’Organisation mondiale de la...
[La suite...]

La filiale ivoirienne de la banque panafricaine connaît un début d’année prometteur avec une...
[La suite...]

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) annonce pour bientôt, la mise en place d’un...
[La suite...]

Le souverain du royaume chérifien a personnellement présidé l’envoie de l’aide humanitaire destinée...
[La suite...]

La masse monétaire des pays d’Afrique centrale a connu une légère baisse par rapport à l’année...
[La suite...]

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 383, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×