Accès abonné :              


Maroc, manifestations et Appel du RNI et du PAM pour voter OUI Version imprimable
22-06-2011
A l’issue de la réunion de Coordination (entre le Mouvement Matkich Bladi, des partis politiques, des associations issues de la société civile, et de responsables de la Tarikha Boutchichia Kadiria) pour la Manifestation du dimanche 26 juin à 11 h en faveur d’un Oui massif au référendum, qui s’est achevée, mardi 21 juin à 15 h, le RNI et le PAM appellent l’ensemble de leurs partisans et sympathisants à sortir exprimer leur adhésion au chantier d’un Maroc moderne, uni et ancré dans ses traditions.

A l’instar des autres forces vives de la Nation qui se mobilisent pour un Oui massif au référendum du 1er juillet, la Coordination pour la Manifestation du dimanche 26 juin dans ce sens, reste plus déterminée que jamais. Au lendemain du démarrage de la campagne référendaire,le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Parti authenticité et modernité (PAM) ont fait une déclaration incitant les militants et sympathisants de leurs partis respectifs à voter en faveur du texte de la nouvelle Constitution. Ces déclarations, faites à la fin de la réunion de Coordination, à laquelle des représentants de ces partis ont pris part, invitent, sans équivoque, les citoyens à sortir massivement pour soutenir cette marche. A en croire les ténors de ces partis, il est question de faire de la manifestation une véritable démonstration de force pour situer le réel penchant du Maroc. Il est d’ailleurs utile de noter que la tendance générale qui se dessine est largement pour un OUI massif. En effet, la direction de la majeure partie des partis politiques (parti de l’Istiqlal, de l’Usfp, du PJD, du PPS, …) s’active à mobiliser leurs rangs afin que la nouvelle constitution soit adoptée. Si au RNI, on procède déjà à une mobilisation des partisans au niveau des provinces, au PAM la campagne a été entamée à partir de  mercredi 22 juin.
A noter qu’à l’heure où nous publions ces quelques lignes, des discussions sont en cours avec d’autres formations politiques pour rejoindre la Coordination.

A. S.

 
< Précédent   Suivant >