Maroc : Partenariat renforcé entre BCP et SFI Version imprimable
17-07-2017
Le mémorandum d’entente (MOU), signé vendredi dernier, entre le groupe BCP, acteur panafricain de référence, et la Société financière internationale (SFI), membre du groupe de la Banque mondiale, vient consolider un partenariat sur le long terme.
Deux pourvoyeurs de fonds d’investissement se prennent main dans la main pour consolider leur coopération en matière de développement de l’économie et du progrès social au Maroc et en Afrique au sud du Sahara. Il s’agit du groupe Banque centrale populaire (BCP) et de la SFI, filiale de la Banque mondiale, qui viennent de signer, vendredi 14 juillet 2017, un mémorandum d’entente. Le document a été paraphé le même jour, au siège de la BCP, entre Mohamed Benchaaboun, président du groupe BCP, et Serge Devieux, directeur SFI en charge des institutions financières en Afrique.

Un tremplin pour l’économie
Outre le renforcement de la coopération, l’objectif est d’étendre les axes de collaboration entre les deux institutions, notamment à travers le soutien au développement de la grande entreprise et de la PME, du marché des capitaux, de la banque de détail ou encore de la microfinance. A noter que cet accord rejoint les initiatives prises par le groupe BCP, en tant que banque engagée, en matière de soutien aux projets de développement durable et d’accompagnement de l’essor économique et social, à l’échelle du Royaume du Maroc et de la région.

Pour sa part, le président du groupe BCP a confirmé qu’«avec la SFI, nos relations ont toujours été très fortes. À travers cet important MOU, nous souhaitons explorer de nouvelles formes de collaboration pour accompagner le développement du groupe aussi bien au Maroc qu’à l’international».

Quant à Serge Devieux, il a trouvé que «ce nouvel accord s’inscrit dans la suite d’un partenariat solide et fructueux avec BCP, l’un des plus importants groupes bancaires marocains et acteur majeur de l’intégration économique régionale. Il est le reflet d’une stratégie commune réaffirmée pour favoriser l’inclusion financière, développer le marché des capitaux et promouvoir le secteur privé, principal levier de croissance et de création d’emplois».

Daouda MBaye, rédacteur en chef
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’édition 2017, tenue du 19 au 25 septembre, a axé ses travaux sur le thème «Priorité à l’être...
[La suite...]

Lors de son allocution à la Tribune des Nations unies, lors de l’ouverture de la 72ème Assemblée...
[La suite...]

Engagés dans un conflit maritime dans la partie continentale de l’océan Atlantique regorgeant selon...
[La suite...]

La Banque islamique de développement (BID) etl’Association pour le développement de l’éducation en...
[La suite...]

À fin juin 2017, le groupe Attijariwafa bank, présent dans 26 pays, notamment en Afrique au sud du...
[La suite...]

Le 30 janvier 2017, à l’occasion du 28ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le Maroc a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×