Maroc: Premiers résultats de la 2ème partie de la tournée du Roi Mohammed VI en Afrique de l’Est Version imprimable
21-11-2016
Depuis jeudi 17 novembre 2016, le Roi Mohammed VI a repris sa tournée africaine dans les pays d’Afrique de l’Est. Après l’Éthiopie, il séjourne actuellement à Madagascar. Outre la volonté d’un retour sans ambages à l’UA, les conventions et partenariats s’enchainent.
La visite officielle du Roi du Maroc en Éthiopie, qui avait été reportée, a finalement eu lieu. Du 17 au 19 novembre 2016, il s’est rendu à Addis-Abeba, capitale de ce pays d’Afrique de l’Est qui abrite le siège de l’Union africaine (UA). Accompagné d’une forte délégation d’hommes d’affaires, le politique n’a pas seulement été au centre des discussions. En effet, un accord tripartite y a été signé, sous la présidence du souverain marocain et du Premier ministre éthiopien, Hailémariam Dessalegn, portant sur la création en Éthiopie d’une unité industrielle pour la valorisation des fleurs locales, via la production d’huiles essentielles et d’eaux florales destinées à l’export. Les signataires du mémorandum d’entente sont le groupe Holmarcom représenté par son président-directeur général, Mohamed Hassan Bensalah, la Commission éthiopienne pour l’investissement et BMCE Bank of Africa.
L’objectif avoué par les responsables marocains est d’accompagner le déploiement du projet de transformation industrielle de fleurs de ce pays. Justement, le PDG du groupe Holmarcom a indiqué : «Nous sommes fiers et ravis de pouvoir accompagner ce pays ami dans sa dynamique économique à travers un projet de valorisation des ressources locales, en lui apportant notre expertise et le savoir-faire que nous avons acquis dans nos métiers au Maroc». Un partenariat qui promet, dans la mesure où l’Éthiopie est 4ème exportateur de roses dans le monde et que les activités agro-industrielles d’Holmarcom intègrent la valorisation de plantes et de fleurs, via sa filiale marocaine Dénia Holding. Aussi, pour le groupe Holmarcom, qui opère déjà au Sénégal, au Bénin et en Côte d’Ivoire, ce nouveau projet, à forte valeur ajoutée, s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de développement régional.

Dans le secteur bancaire et financier, la Banque centrale populaire (BCP) et la Commercial Bank of Ethiopia (CBE), première banque d’Éthiopie, ont signé un accord de partenariat visant à accompagner le développement des échanges extérieurs entre les 2 pays. Un accord qui est élargi aux pays de présence des 2 banques. Pour mémoire, le groupe BCP est présent dans 12 pays africains, avec la couverture de l’ensemble des pays de l’Uemoa. Quant à la CBE, plus grande banque commerciale en Éthiopie, elle a enregistré, en juin 2015, environ 303,6 milliards de birrs en actifs et détenait environ 67% des dépôts et environ 53% de tous les prêts bancaires dans le pays. La banque compte environ 22 908 employés, dont le siège social et ses plus de 1000 succursales sont situés dans les principales villes et villes régionales.
A cela s'ajoute un important projet, relatif à la mise en place d'une plateforme de production d'engrais en Ethiopie pour un investissement de 3,7 milliards de $.

A Madagascar, les accords de partenariats sont allés bon train. En marge de la visite royale, les patronats des deux pays ont tenu un Forum économique pour des partenariats win-win. Le Groupement des entreprises malgaches et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont défendu une telle dynamique pour donner un coup de fouet aux investissements.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’Algérie vient de nommer un nouveau gouvernement avec comme Premier ministre Abdelmajid Tebboune....
[La suite...]

J’ai été peiné d’apprendre la mort de quatre «démobilisés» cette semaine, surtout après le décès...
[La suite...]

L’institut Vigeo Eiris vient de désigner le groupe Cosumar TOP Performer RSE 2017 avec un score...
[La suite...]

Il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps en Afrique, dans n’importe quelle ville, pour...
[La suite...]

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et le président tunisien Beji Caid Essebsi seront reçus...
[La suite...]

L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×