Maroc : Vers le lancement du premier sukuk souverain Version imprimable
05-07-2018
Le royaume chérifien se prépare à lancer son premier sukuk pour un montant de 105 millions de dollars.
Dans les prochaines semaines, le Maroc procèdera à l’émission de son premier sukuk souverain pour un montant d’un milliard de dirhams, soit 105 millions de dollars. Sur les contours de ce projet, le ministre des Finances, Mohamed Boussaïd s’est voulu clair et rassurant indiquant notamment que « le cadre légal relatif aux obligations islamiques est maintenant prêt pour que le Maroc émette son premier sukuk souverain, dans les semaines à venir ».

D’est pour la matérialisation de cette émission que le Conseil des ministres, tenu le 7 juin 2018 a adopté un projet de décret permettant aux autorités monétaires de fixer les caractéristiques et les modalités d’émission des sukuk souverains, conformément à l’avis du Conseil supérieur des oulémas musulmans. Selon des sources, la Banque centrale marocaine avait accordé des licences à cinq banques islamiques et autorisé trois autres banques traditionnelles à ouvrir des fenêtres islamiques.

Longtemps rejetée en raison de la méfiance que suscitent les mouvements islamistes, des analystes expliquent que la finance islamique est perçue comme un moyen de renforcer la liquidité du marché financier marocain. La finalité étant d’attirer les investisseurs étrangers et d’apporter des solutions alternatives pour le financement de projets portés aussi bien par l’Etat que par le secteur privé.

Selon l’agence de notation Standard & Poor’s, la finance islamique pourrait représenter entre 10 et 20% du système bancaire marocain, d’ici 2020.

Marouane Hassan, Casablanca
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’entreprise danoise fabricant d’éoliennes, Vestas, a annoncé la fourniture de 159 MW pour le...
[La suite...]

Une opération de plantation, à la capitale du Niger, de plusieurs milliers d'arbres baptisée...
[La suite...]

Le Ghana tente d’attirer des investisseurs français. Les associations de la diaspora ghanéenne...
[La suite...]

A Finance Innovation, le continent africain est devenu une priorité. Le Sénégal et le Rwanda...
[La suite...]

En Tunisie, le président de la République Béji Caïd Essebsi a annoncé lundi 13 août un projet de...
[La suite...]

L’exigence de l’accroissement du rendement des produits agricoles, halieutiques et de l’industrie...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×