Accès abonné :              


Mouhamadou Niang :Le fonds subsaharien de Carlyle générera 5 500 emplois Version imprimable
19-04-2012
Mouhamadou NIANG, Manager, Industries and Services au pôle secteur privé de la BAD nous éclaire sur la stratégie de la banque africaine suivie dans le partenariat avec Carlyle. Entretien.

Les Afriques : Quel message revêt cet investissement de la BAD dans Carlyle ?


Mouhamadou Niang : Nous étions en discussion depuis un certain temps avec Carlyle, autour de leur fonds d’investissements panafricain, lequel atteindra une capitalisation de 500 milliards de dollars. Compte tenu du rôle de la BAD, leader du financement du développement dans le continent, et des caractéristiques de ce fonds, il leur est apparu à eux comme à nous nécessaire que la banque s’associe à Carlyle dans ce fonds. Notre conseil a donc approuvé une souscription de 50 millions de dollars au mois de février. Le fonds va être lancé incessamment.

LA : Quelle est la nature du fonds ?

M.N : C’est un fonds diversifié qui vise tous les secteurs d’activité. L’ambition c’est de participer à la réalisation d’investissements rentables et partant également, à la création des emplois et à la stimulation de la croissance. Cet investissement est significatif de l’attrait de l’Afrique pour les grands investisseurs internationaux, en raison de ses taux de croissance élevé, au dessus de la moyenne mondiale. D’après nos estimations établies sur la base de critères conservatrices, ce fonds générera 5 500 emplois dans les entreprises cibles à travers le continent.

LA : Y-a-t-il des secteurs ou des pays prioritaires dans la stratégie de ce fonds ?

M.N : Le fonds investira dans tous les pays africains, en privilégiant bien évidemment ceux qui offrent des opportunités d’investissement et des rendements élevés. C’est notamment le cas du Nigeria, du Ghana, de l’Afrique du Sud, de la Côte d’Ivoire, du Kenya ou du Sénégal. Le challenge du fonds comme beaucoup d’autres est de réconcilier les exigences de rentabilité financière des investissements avec les objectifs de développement. La participation d’institutions comme la BAD facilite grandement l’atteinte de cet objectif, en mettant l’accent sur des aspects, tels que la création d’emplois, la gestion responsable de l’environnement, la diversification géographique etc, tout en ne perdant pas de vue la nécessité de créer de la valeur, car le développement économique est lié à la création de la croissance et de valeur. Nos partenaires, tels que Carlyle et d’autres gestionnaires de fonds, partagent parfaitement cette ambition.

LA : La mise de la BAD lui donne-t-elle un pouvoir de décision dans le comité d’investissement ?

M.N : Le modèle proposé est qu’au dessus du comité d’investissement, il y ait un conseil de surveillance. C’est à ce niveau que nous intervenons dans la gestion des fonds d’investissement. L’orthodoxie financière interdit aux investisseurs de se mêler des décisions d’investissement quotidiennes des fonds, car les gestionnaires de fonds ont justement été sélectionnés sur la base de leurs compétences dans ce domaine. Carlyle notamment gère globalement plus de 40 milliards d’actifs, et a une expérience avérée dans ce domaine.

LA : Comment se présente le portefeuille BAD dans les fonds d’investissements ?

M.N : Le portefeuille de la banque dépasse le milliard de dollars aujourd’hui. Nous avons investi dans 35 fonds de manière effective. Notre philosophie d’investissements repose sur la diversification sectorielle, géographique ou par taille des entreprises cibles des fonds. Par exemple, nous avons investi dans des fonds généralistes ou sectoriels (agriculture, santé, infrastructure etc), des fonds régionaux ou continentaux, des fonds dédiés aux PMEs ou aux grandes entreprises. Nos fonds sont complémentaires les uns des autres. Le partenariat avec Carlyle s’inscrit dans cette logique. Nous sommes persuadés que le développement passe aussi par ce type de partenariats qui permettront de drainer d’autres grands investisseurs sur le continent.

Propos recueillis par AW
 
< Précédent   Suivant >