Accès abonné :              
Moulay Hafid Elalamy devient un grand d’Afrique Version imprimable
17-11-2010

Le groupe Saham a pris le contrôle de Colina, holding de référence en Afrique. Cette opération qui a pris de court le marché intervient quelques semaines après la cotation réussie du groupe CNIA –Saada détenu par Saham.

C’est la première sortie de Moulay Hafid Elalamy en Afrique au sud du Sahara. La prise de contrôle de Colina, groupe de référence, fédérant un ensemble de compagnie d’assurances, ouvre la porte de l’Afrique subsaharienne à un financier, self made man, qui a battu son empire par l’audace et le savoir faire. Le groupe Colina est présent dans 11 pays d’Afrique à travers 15 compagnies d’assurance. En 2009, il a réalisé un chiffre d’affaires de 67 milliards de F CFA et un résultat net de 4,4 milliards de CFA (1 euro= 650 FCFA). La transaction a été chiffrée à 100 millions d’euros, un montant plus que raisonnable compte tenu des perspectives du secteur de l’assurance en Afrique.

affiche_image2.jpg

Le président du groupe Saham a profit&e! acute; du départ d’un homme d’affaires libanais pour prendre position. Reste à savoir comment le groupe Saham est parvenu à réaliser le montage de cette opération stratégique. L’introduction en Bourse de 15% des parts de l’ensemble CNIA-Saada avait été saluée par le marché par une sursouscription de 13 fois le montant proposé. L’arrivée de Moulay Hafid Elalamy donnera une impulsion nouvelle à Colina. Le groupe qui a ouvert sa succursale ghanéenne (Colina Ghana et Colina Life Ghana) a battu d’abord sa force de frappe en Côte d’Ivoire, premier marché de la zone CIMA (14 pays) avant de progressivement élargir son rayon d’activité dans l’ensemble des pays de la sous- région.

A.W

 
< Précédent   Suivant >