Nigéria : Economie cacaoyère, l’OMCC associée et son président distingué Version imprimable
20-09-2017
Du 28 juillet au 31 aout 2017, à Abuja au Nigéria, le gouvernement fédéral du Nigéria et la Cocoa Association of Nigeria ont organisé le premier Sommet international du cacao, en partenariat avec l’Organisation internationale du Cacao (ICCO) et Afrexim Bank, afin de booster l’économie cacaoyère du pays. Invité à ce sommet pour partager son expérience sur la durabilité de l’économie cacaoyère, le président de l’Organisation mondiale des cultivateurs de cacao (OMCC-WCPO), Toussaint N’Guessan a reçu une distinction du gouvernement nigérian.
Le Nigéria compte 180 millions d’habitants, il est la première puissance économique de la Cedeao, la deuxième plus forte économie africaine après l’Afrique du Sud, le cinquième producteur mondial de fèves de cacao.

C’est ce grand pays économique qui a invité et honoré le président de l’Organisation mondiale des cultivateurs de cacao (OMCC-WCPO), Toussaint N’Guessan, en lui remettant un trophée, en reconnaissance de ses efforts pour unifier et renforcer la voix des petits producteurs de cacao à travers le monde et leur assurer une représentation de qualité dans les débats sur la durabilité de l’économie cacaoyère.

Le premier Sommet international pour booster l’économie cacaoyère au Nigéria
Le Nigéria a beaucoup de potentialités en matière de production cacaoyère. Toutefois, son offre de fèves reste faible. Deuxième producteur mondial de cacao derrière le Ghana, au début des années 70, le Nigéria occupe le cinquième rang des fournisseurs mondiaux de fèves derrière la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Indonésie et le Cameroun, avec un volume de 270 000 tonnes la saison dernière.


De plus le Nigéria veut se libérer du pétrole. Et la relance de la production cacaoyère, deuxième source de devises pour le pays après l’or noir, devrait l’y aider. «Le pétrole a fait du tort à notre économie. Nous devons revenir à l’agriculture pour la redresser», affirmait en janvier 2017 le ministre nigérian de l’Agriculture et du développement rural, Audu Ogbeh, à l’occasion de l’installation d’un comité de relance de l’industrie cacaoyère.

Le premier Sommet international du cacao organisé par le ministère fédéral de l’Industrie, du commerce et de l’investissement, la Cocoa Association of Nigéria (CAN) a réuni tous les acteurs du secteur sur le plan national, l’Organisation internationale du cacao (ICCO), Afrexim Bank et OMCC-WCPO. Le sommet a permis à l’État nigérian d’exposer sa stratégie et de convaincre les investisseurs de soutenir ses nouvelles ambitions.

Pendant trois jours, plusieurs sous-thèmes du thème principal «Le cacao un produit stratégique pour le développement de l’économie nationale» ont été développés, tels que «L’offre et la demande de cacao : défis et perspectives», «La durabilité de la production cacaoyère», «Le processus industriel du cacao au Nigéria», «Le marché mondial des produits du cacao : les tendances et perspectives», «La promotion de la consommation du cacao au Nigéria», «Le financement de la chaine des valeurs de cacao», «Mettre en lien la régulation avec les besoins de recherche et les pratiques des agriculteurs au 21ème siècle», etc.

La suite à lire dans le prochain numéro du magazine.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Après Addis-Abeba et le Sud-Soudan, la représentante permanente des États-Unis à l’ONU, Nikki...
[La suite...]

Le putsch manqué de septembre 2015 n’a pas fini de révéler ses secrets et son étendue. Le général...
[La suite...]

Suite à la déclaration d’indépendance de la Catalogne adoptée par le Parlement catalan, vendredi 27...
[La suite...]

Le deuxième round de l’élection présidentielle au Kenya risque de mettre KO debout la locomotive de...
[La suite...]

Dans ce bref entretien, Nissale Berrached, directeur général de Philips pour l’Afrique du Nord et...
[La suite...]

Dans sa stratégie de développement, l’Afrique figure en bonne place sur les plans d’AccorHotels. Le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×