Pour un plan Marshall numérique Version imprimable
22-11-2016
ABDERRAZZAK SITAÏL, DIRECTEUR DE PUBLICATION
Abderrazzak Sitaïl, Directeur de publication, Groupe Les Afriques

Avec une part de 14% de la diaspora africaine – qui compte des millions d’âmes – d’un niveau de Bac+4, au moins, qui travaille dans les plus grandes entreprises au monde, et dans les start-up les plus performantes aux États-Unis et ailleurs dans les pays développés, et parallèlement à Lagos, à Douala, à Casablanca ou à Dakar, des mini Silicon Valley émergent, constituées d’une jeunesse au fait de la réalité numérique, ce sont chaque jour des applications afro-africaines qui sont proposées aux plus grands opérateurs télécoms, aux banques, aux systèmes financiers et à l’administration, et qui font la fierté des Africains. Faut-il s’en satisfaire pour autant? Des millions d’enfants et d’adolescents doivent prendre le train en marche… Ce sont les systèmes d’éducation des gouvernements qui doivent favoriser ces futurs Steve Jobs, Bill Gates ou Mark Zuckerberg. Les besoins sont immenses en termes de solutions de développement durable, d’énergies renouvelables… soit autant de défis que l’Afrique doit relever. Mieux encore, c’est l’émergence d’une industrie des réseaux qui se doit de prendre sa place dans le concert mondial.

Rien ne se fera sans des États mobilisés. Ces embryons de Silicon Valley doivent devenir de véritables espaces de connaissance, où l’échange des idées, l’innovation et les technologies doivent converger. Il est nécessaire et obligatoire que l’Afrique de 2050 soit une terre de prospérité. Avec des investissements massifs et audacieux, notre jeunesse appréhendera ces nouveaux métiers.
Éditorial paru, le 17 novembre 2016, dans le numéro 363 du magazine Les Afriques.

Abderrazzak Sitaïl, directeur de la publication
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Au Sénégal, le mandat du «Wax waxxeet», qui signifie le fait de se dédire en wolof, langue...
[La suite...]

Nairobi, capitale du Kenya, vient d’abriter pour la première fois la conférence "Morocco–Kenya...
[La suite...]

Un déjeuner de travail a été organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa)...
[La suite...]

Afin d’améliorer l’attractivité des produits d’artisanat au Maroc et à l’international, le...
[La suite...]

Environ 41 millions d’euros, c’est le montant du prêt octroyé par la Banque africaine de...
[La suite...]

La Société commerciale de banque (SCB), appartenant à Attijariwafa bank, fait partie, avec les...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×