Sénégal, Macky Sall, pour plus de flux commerciaux intra-africains Version imprimable
23-05-2014
Le président sénégalais, Macky Sall, qui a pris part à un débat, mercredi 21 mai à Kigali au Rwanda, a appelé les États africains à augmenter le volume et la valeur de leurs échanges commerciaux mutuels afin de relever l’énorme défi posé par le chômage qui frappe l’ensemble du continent.
C’était au cours d’un débat organisé dans le cadre des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Le débat, intitulé «Où se trouvent les emplois ?» rehaussé par la participation d’experts dont Carlos Lopez, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), et Viswanathan Shankar, directeur exécutif de la banque Standard Chartered pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, a été un temps fort de ce raout qui a enregistré la participation de plus de 3 500 invités. 

«La recherche d’emploi pour nos citoyens ne devrait plus être considérée à l’échelle nationale, mais plutôt à l’échelle continentale. Nous devons développer plus d’industries et tisser des liens commerciaux entre les pays africains. C’est la clé pour inverser la tendance tyrannique du chômage dans laquelle se trouve notre jeunesse», a tonné le chef de l’État, Macky Sall. 
«Cela demande des mesures radicales pour augmenter notre croissance industrielle, en fournissant des nécessités de base comme l’électricité, l’eau, les transports et les moyens de communication, qui doivent être toujours fonctionnelles. En tant que dirigeants, nous devons également instaurer un environnement favorable pour les investisseurs, en assurant une stabilité politique et une préservation de la sécurité». 

Lire la suite dans notre prochain magazine n°287

Par Ismael Aidara, à Kigali
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, procédera au...
[La suite...]

United Bank of Africa (UBA) propose des transactions transfrontalières à travers la nouvelle...
[La suite...]

Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la Commission économique africaine avec l’entrée en fonction de...
[La suite...]

Fort de sa 4è place sur les 15 banques en activité au Cameroun, la restructuration en cours ne...
[La suite...]

Les pays producteurs de coton ont convenu au cours de leurs dernières assises au Cameroun de mettre...
[La suite...]

Dans la perspective de conclure un programme d’ajustement avec le FMI, le gouvernement congolais a...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×