Tanzanie : 17.000 hectares de cultures détruites par les ravageurs Version imprimable
28-05-2018
Les ravageurs ont détruit plus de 17.000 hectares de cultures vivrières et commerciales dans le district de Kilosa, dans l'est de la Tanzanie, ont déclaré hier, dimanche, les autorités locales.
Les ravageurs, tels que les chenilles légionnaires d'automne, les rats et les oiseaux, ont principalement attaqué les fermes de maïs, de riz et de coton, au total, 16.531 hectares de maïs et 625 hectares de riz ont été détruits, tandis que 808 hectares de coton ont été envahis par des cicadelles qui injectent des toxines dans les feuilles en se nourrissant, fait savoir Tatu Kachenje, responsable agricole du district.

"Nous allons connaître une baisse de 33.062 tonnes de maïs dans cette saison de récolte", a-t-elle ajouté.

Les Afriques
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Extraits de l'éditorial paru dans le magazine Les Afriques numéro 383, signé Abderrazzak Sitaïl,...
[La suite...]

Rarement on aura vu ces dernières années, des discours convergents sur l’Afro positivisme. Il y a...
[La suite...]

Le moratoire proposé aux fonctionnaires par le président de la République a été rejeté par l’Union...
[La suite...]

Le président Libérien George Weah a matérialisé ce 14 juin la signature du contrat d’attribution...
[La suite...]

En dépit du nombre de morts préoccupant enregistrés sur la route qui mène vers un « Eldorado »...
[La suite...]

La Télévision Numérique Terrestre devait être opérationnelle depuis le 17 juin 2015, l’Afrique...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×