Tanzanie : 17.000 hectares de cultures détruites par les ravageurs Version imprimable
28-05-2018
Les ravageurs ont détruit plus de 17.000 hectares de cultures vivrières et commerciales dans le district de Kilosa, dans l'est de la Tanzanie, ont déclaré hier, dimanche, les autorités locales.
Les ravageurs, tels que les chenilles légionnaires d'automne, les rats et les oiseaux, ont principalement attaqué les fermes de maïs, de riz et de coton, au total, 16.531 hectares de maïs et 625 hectares de riz ont été détruits, tandis que 808 hectares de coton ont été envahis par des cicadelles qui injectent des toxines dans les feuilles en se nourrissant, fait savoir Tatu Kachenje, responsable agricole du district.

"Nous allons connaître une baisse de 33.062 tonnes de maïs dans cette saison de récolte", a-t-elle ajouté.

Les Afriques
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

Les principaux protagonistes de la crise libyenne se sont retrouvés le 29 mai 2018 à Paris autour...
[La suite...]

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé le...
[La suite...]

Les 54e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en 2019 à...
[La suite...]

La 13è session du Conseil économique et social du Forum des Nations Unies sur les Forêts, a...
[La suite...]

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Bruxelles, Ana Gomes a fait valoir que la...
[La suite...]

Une loi sur le statut d'anciens présidents au coeur d'une session parlementaire en RDC.
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×