Accès abonné :              
TOGO : la BAD finance l’extension du port de Lomé Version imprimable
02-08-2011
La BAD vient d’approuver un prêt de 60 millions d’Euros (soit 39 milliards FCFA) pour la construction d’un nouveau terminal à conteneurs au sein du port existant
La Banque Africaine de Développement poursuit sa politique de développement d’extensions portuaires en Afrique. Après avoir financé deux grands projets d’infrastructures portuaires au Sénégal et en République de Djibouti, la BAD vient d’approuver un prêt de 60 millions d’Euros (soit 39 milliards FCFA) pour la construction d’un nouveau terminal à conteneurs au sein du port existant. Ce projet d’extension portuaire de Lomé qui sera exécuté au titre d’un accord de concession sur une durée de 35 ans va générer une plus value à court terme estimée à 300 millions d’Euros. Cet investissement permettra au Port de Lomé de tripler sa capacité de traitement manutentionnaire de conteneurs qui est aujourd’hui estimée à  220 000 unités. Signe d’attractivité, le Port de Lomé- qui a gagné le pari de la compétitivité ces dernières années, est devenu une plaque tournante du trafic commercial et maritime sous –régional. Ses exportations sont en hausse constante, selon les dernières statistiques de l’Uemoa. Ce financement va donner un coup d’accélérateur au trafic du commerce intra-régional à partir de la plateforme portuaire de Lomé, l’une des plus profondes au Sud du Sahara.
Sur le nouveau terminal à réaliser dont les travaux débuteront en septembre prochain, un opérateur maritime de renommée internationale, le MSC (Méditerranéen Shipping Company), est annoncé comme un des sérieux prétendants clients de la nouvelle infrastructure. Les négociations sont très avancées entre l’Etat et la compagnie maritime et pourront être finalisées les semaines à venir.


Par Ismaël Aidara
 
< Précédent   Suivant >