Tourisme : Le Maroc expose sa richesse et sa diversité Version imprimable
07-06-2018
Ce rendez-vous des affaires qui a connu la participation de plusieurs pays a mis en exergue une vaste offre de tourisme de loisir, notamment en matière de caravanning, de tourisme d’aventure et de sport, ainsi que des services touristiques innovants. Du 4 au 6 mai 2018, l’événement a connu la participation de 261 exposants, notamment des agences de voyage, des organismes officiels, des établissements hôteliers, des médias et des agences immobilières. Occasion pour le Maroc de réaffirmer son leadership dans ce secteur d’activité considéré comme moteur de croissance et pourvoyeur d’emplois.
Le directeur de l’Office national marocain du tourisme (Onmt) en Espagne, Mohamed Sofi, a indiqué que le stand marocain à cet événement a permis de mettre en exergue la diversité et la richesse de l’offre touristique du Maroc. Ce qui a notamment permis à la délégation marocaine de tenir des rencontres avec les représentants des tours opérateurs et des agences de voyage professionnelles. « Le public basque a montré, comme à l’accoutumée, un grand intérêt pour la destination Maroc», a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP, relevant que les touristes basques, qui ont un pouvoir d’achat élevé, sont attirés notamment par la zone de l’Atlas, y compris Marrakech, et par la route des Kasbahs.

En tout état de cause, « les activités comme le trekking, les randonnées et le tourisme de montagne et d’aventure sont les produits les plus prisés par les touristes originaires de cette région du nord de l’Espagne», a souligné Mohamed Sofi. En effet, la participation de l’Onmt à ce Salon intervient aussi dans le cadre des actions d’appui à la liaison aérienne déjà existante entre les villes de Marrakech et Santander. Cette foire a été marquée par la participation de professionnels marocains du secteur du tourisme venus des provinces du Sud. La conquête du marché espagnol est constante puisque quelques semaines plutôt, l’Office avait participé du 20 au 22 avril 2018, au salon B-Travel de Barcelone. Ce qui explique le marché espagnol continue d’afficher une progression importante en 2018, après la hausse de 8 % réalisée en 2017, les derniers chiffres du ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale font état d’une hausse de 26 % des arrivées des touristes espagnols durant le premier trimestre 2018. Reste que les atouts et les potentialités touristiques du Maroc « ne sont pas suffisamment exploités», particulièrement dans les provinces du sud qui regorgent de nombreux sites inexplorés, ont soutenu les autorités marocaines.

Vision 2020
C’est pourquoi, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Sajid faisait observer qu’il est primordial de donner une nouvelle impulsion au secteur du tourisme en boostant les performances des principales destinations touristiques et en dynamisant l’investissement et les projets structurants, afin d’accompagner progressivement le développement des destinations émergentes, notamment au niveau des provinces du sud. Non sans insister sur l’importance des multiples stratégies et visions initiées par les gouvernements successifs pour donner un coup d’accélérateur à l’industrie du tourisme, notamment la stratégie «Vision 2020». Car, les indicateurs du secteur ont enregistré des croissances au cours des dernières années, mais pour le gouvernement chérifien «elles restent en deçà des prévisions».

Le plan d’action établi par le ministère de tutelle intègre en priorité des mesures d’accélération pour promouvoir ce secteur névralgique à travers «la réadaptation» des objectifs dans le cadre d’un plan d’action impliquant toutes les parties prenantes. Il ne fait pas de doute que le tourisme draine de nombreux investissements étrangers, contribue à hauteur de 7% au PIB (Produit intérieur brut) et génère quelque 2,5 millions d’emplois directs et indirects. Pour l’année 2017, le ministère estime à plus 10 millions de touristes qui ont visité le Maroc. Cela explique l’insistance du département du Tourisme sur l’importance de la conjugaison des efforts des autorités locales, des élus et des acteurs économiques pour relancer le tourisme et redonner à ce secteur la place qu’il mérite.

Marouane Hassan, Casablanca
 
< Précédent   Suivant >
Toute l'actualité

L’exigence de l’accroissement du rendement des produits agricoles, halieutiques et de l’industrie...
[La suite...]

Deux nouvelles usines aéronautiques ont été inaugurées le 4 juillet 2018 à Casablanca, ce qui est...
[La suite...]

La Banque des Etats de l’Afrique centrale rappelle aux banques commerciales de se conformer aux...
[La suite...]

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie a abrité le 1er et 2 juillet 2018, le 31è sommet de...
[La suite...]

Les ministres des Transports et de l’Aviation civile de la Communauté économique et monétaire de...
[La suite...]

Plus de 10 000 djihadistes en Afrique, 343 attentats recensés et au moins 2 600 victimes, le...
[La suite...]

Autres articles
 
×
×
Votre Nom :
Votre Email :





×